Magazine Info Locale

Le groupe local d'Amnesty International défend les droits de l'homme partout dans le monde

Publié le 30 mars 2010 par Gezale
Le groupe local d'Amnesty International défend les droits de l'homme partout dans le mondeChaque année, la section de Louviers-Val-de-Reuil du groupe Amnesty International, organise sa foire aux livres au lycée Marc Bloch de Val-de-Reuil. Annick Queré, l'une des chevilles-ouvrières du groupe, n'a pas omis de rappeler, samedi lors du lancement de l'opération, combien l'aide des élus municipaux, de la direction du lycée, des services techniques communaux, est indispensable pour réussir l'un des événements majeurs de l'année.
Sans subventions ni aides aucunes de la part de groupes ou mouvements, Amnesty International se finance par des dons, des legs, des actions. La foire aux livres est donc un temps fort de l'action locale. Elle permet évidemment d'apporter une aide solide au mouvement international et national, elle donne aussi l'occasion aux lecteurs et bibliophiles de découvrir des trésors littéraires.
François Loncle, député, membre de la commission des affaires étrangères, est un fidèle de la foire d'Amnesty. Il a souligné combien les alertes et les messages du groupe aidaient à mieux faire connaître des situations individuelles complexes et aboutissaient souvent en questions écrites ou orales à l'Assemblée nationale.
Tant de pays pratiquent encore la peine de mort, la torture, les exécutions sommaires d'opposants ou de contestataires. M. Delaporte, représentant Marc Antoine Jamet, a souligné le rôle irremplaçable d'une organisation comme Amnesty. Indépendante des gouvernements ou des partis politiques, Amnesty lutte pour le respect des droits de l'homme et la liberté partout dans le monde.
Les actions en cours : Cuba Léster González Pentón 20 ans pour un syndicaliste, Tunisie Saber Ragoubi de tortures en procès truqué, Moldavie Oxana radu Humiliations sexuelles.
Lutte contre les violences faites aux femmes en France : l’État doit mieux faire. Au fil des années, la France a amélioré la législation et les pratiques destinées à prévenir et réprimer les violences faites aux femmes. Mais d’importantes lacunes subsistent :
— La législation existante est loin d’être toujours appliquée et elle ne l’est pas de la même façon partout en France ;
— La mise en œuvre des politiques de lutte contre ces violences manque de coordination,
— Les ressources allouées par l’État ne sont pas suffisantes.
Alors que la proposition de loi « renforçant la protection des victimes et la prévention et la répression des violences faites aux femmes » est en discussion au Parlement, Amnesty International France lance un appel à Mme Alliot-Marie, Ministre de la Justice.

http://www.amnesty.fr/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7322 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine