Magazine Beauté

Crème mains Coeur grenadine

Publié le 30 mars 2010 par Bluetansy

Petite crème d'entretien quotidien pour la miss (13 ans)... Elle a toujours eu la peau du corps et donc des mains très sèche, on a même longtemps lutté contre les dartres. Je crois qu'elle en a gardé le goût du tartinage ! ;-)

Quand j'ai intégré dans mon tiroir d'ingrédients des "parfums" gourmands surtout acquis pour elle, complétés de d'arômes naturels qu'on m'a donnés, elle m'a fait une grande liste de produits à lui confectionner...

Je me trouve à la tête de la panoplie suivante : parfum naturel fruit de la passion (Fresholi), parfum naturel grenade (Fresholi), arôme naturel bio framboise (Aromantic), arôme naturel bio caramel (Aromantic), arôme naturel fraise bio (Bilby and co), arôme naturel mangue citron (Bilby and co), arôme naturel bio (AZ), arôme naturel abricot (AZ).

A ça il faut ajouter des macérats gourmands - vanille, fève tonka -, des absolues - cire d'abeille (miel), cacao, café-, de l'oléorésine de vanille et l'huile végétale d'amandon de pruneau, au parfum de frangipane.

Voilà de quoi faire des produits plaisants pour les ados sans trace de fragrance synthétique !

Dans sa liste, il y avait une crème pour les mains à la grenadine...Je lui ai signalé que mon parfum c'était grenade et non grenadine...Elle a décidé que ça lui irait comme ça...J'ai toutefois très légèrement tempérer l'acidulé de ce parfum avec quelques gouttes d'arôme naturel de fruits rouges.

J'avais dans mes cartons une formule de crème mains sur base de beurre de chanvre dans laquelle j'avais inclus de l'huile de noyau de cerise que je n'arrivive, je ne sais pas pourquoi à caser nulle part....Et bien changements de programme ! Mon beurre de chanvre a une arrière odeur douteuse et j'ai intérêt à savonner rapidement pour le mettre dedans et impossible de mettre la main sur mon flacon d'huile de noyau de cerise, une vraie malédiction celle-ci !

Quelques recherches pour trouver des remplaçants plus tard...cela a donné...

Ingrédients

Parfum : fragrance naturelle Fresholi grenade, arôme naturel bio fraise, arôme naturel bio myrtille

Colorant : macérat d'orcanette sur base d'huile de coco fractionnée

olives
grenadine
coton

Mode opératoire

Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains. Placer le pot de babassu près d'une source de chaleur.

  • Récipient 1 : Peser toute la phase huileuse sauf la lysolécithine
  • Récipient 2 : Peser l'eau et la glycérine
  • Récipient 3 : Peser le reste des ingrédients, même si tout ne se mélange pas, ce n'est pas grave, ça arrive pêle mêle quand on verse en 3e phase (et sans ce cas, cela évite en plus que la lysolécithine se colle au fond et soit difficile à récupérer).
  • Faire chauffer les récipients 1 et 2 dans 2 bains-marie différents (les ingrédients ne chauffent pas à la même vitesse).
  • Lorsque les 2 atteignent 75°c, ajouter la phase aqueuse dans la phase huileuse (inversion de phase) et  mélanger au mini-mixer. 
  • Quand l'émulsion est bien formée, passer au fouet à mains et continuer de mélanger pendant le refroidissement sans introduire d'air. Lorsque l'émulsion atteint 40°c, ajouter le contenu du récipient 3, mélanger au mini-mixer. Agir rapidement et bien ramener le produit des bords vers le centre.
  • Mélanger ensuite encore quelques minutes au fouet à main pour chasser tout l'air qui a pu éventuellement entrer lors du mélange au mini-mixer.
  • Pour faire une crème bien fille, au dernier moment j'ai coloré avec un macérat d'orcanette dans de l'huile de coco fractionnée...A l'oeil ! Ma phase huileuse  a été un peu augmentée mais ce n'est pas bien grave...
  • Tester le pH. Ajuster entre 5 et 6 en ajoutant de l'acide lactique si nécessaire.
  • Mettre en pots à l'aide d'une spatule souple en faisant attention à ne pas laisser de bulles d'air. Etiqueter.

Le pourquoi des ingrédients

  • Beurre d'olive : Les vertus de l'huile d'olive sous forme solide ! Emollient, réparateur, maintient le film hydrolipidique de la peau.
  • Huile de coton : Pas une de mes huiles favorites, sa renommée est surfaite et profite de l'image cocooning du coton...J'en ai un flacon à user, acheté avant d'avoir fait des recherches sur le sujet (Pas bien ! ;-) )...Elle n'a pas vraiment de propriétés particulières...
  • Lysolécithine : La lysolécithine est une lécithine modifiée, plus hydrophile, elle est utilisée par différentes marques naturelles pour obtenir des formules plus légères. Elle a ici un rôle de co-émulsifiant ainsi que d'agent réparateur et d'entretien grâce à ses phospholipides. Voir ICI
  • Emulsan (Methy glucose sesquistéarate) : Emulsifiant sans dérivés ethoxylés, important pour les peaux réactives. Voir ICI
  • Alcool cétéarylique : Agent de consistance, d'étalement.
  • Cire d'abeille : Agent de consistance, protection.
  • Cire de tubéreuse : Pour l'apport d'une cire et d'un parfum à la fois. 
  • Insaponifiables de karité : Ils sont constitués principalement de phytostérols anti-inflammatoires et réparateurs. 
  • Silicium liquide : Aide au maintien de l’élasticité de la peau , joue un rôle important dans la restructuration des fibres d'élastine et de collagène.
  • Glycérine : est là pour son pouvoir humectant.
  • Amidon de riz : Tempère l'effet gras et apporte un toucher velouté. J'ai utilisé de l'amidon de riz acheté en pharmacie
  • Bisabolol : Un des composants de la camomille à forte activité anti-inflammatoire.
  • Panthénol (ou provitamine B5) : Hydrate et calme, il favoriserait la croissance cellulaire. 
  • Geogard 221 = Ecogard (Bilby) : INCI : Dehydroacetic Acid, Benzyl Alcohol, Water. Conservateur agréé en bio, appelé également Natraguard. Il s'agit d'un produit Lonza. Nécessite un Ph compris entre 2 et 6. Taux d'usage maximum 1,15%.
  • Vitamine E : Anti-oxydant, pour la conservation des huiles.
  • "Parfum" : Je tiens à utiliser uniquement du naturel, tout particulièrement pour les produits non rinçables.
  • Macérat d'orcanette, Alkanna tinctoria : dans de l'huile de coco fractionnée, pour sa neutralité et sa stabilité...Donne une jolie couleur rouge pourpre qui teinte une crème blanche en rose.

Substitutions possibles :

  • Beurre d'olive : A remplacer par tout beurre de consistance identique, plutôt les beurres fabriqués à partir d'huile hydrogénée...Abricot, macadamia, chanvre, amande, avocat...Eventuellement utiliser de l'huile de babassu, du beurre de mowrah ou de dhupa. Le karité sera un peu plus ferme et il risque de granuler.
  • Huile de coton : Toute huile bien fluide, peu odorante et supportant la chauffe fera l'affaire...Noyau de cerise, baobab, son de riz, pépins de framboise, sésame désodorisé (qui est plus résistante qu'on ne croit)...Ou macadamia ou argan si on part sur une tonalité olfactive qui s'accorde...Voir amandon de pruneau ! 
  • Lysolécithine : Remplacer par de la lécithine liquide ordinaire, par du substitut végétal de lanoline ou omettre et augmenter le pourcentage d'huile.
  • Emulsan : Peut être remplacer par un autre émulsifiant en privilégiant ceux sans composés ethoxylés et confortables (Base emulsifier,  xyliance - = cire n°2 -, glycerin stearate SE - = cire n°3-) et en réajustant les pourcentages selon les indications du fournisseur.
  • Alcool cétéarylique : Se remplace par un mélange acide stéarique/alcool cétylique, à défaut un seul des 2, ou éventuellement du c etyl palmitate ou des cetyls esters.
  • Cire d'abeille : On peut remplacer par une cire végétale (olive, abricot, amande...).
  • Cire de tubéreuse : Substituer une autre cire florale selon l'harmonie olfactive retenue, ou une cire végétale ou d'abeille.
  • Insaponifiables de karité : Seront  remplacés par des insaponifiables d'avocat , éventuellement de la lanoline purifiée ou bien supprimés et on augmentera le pourcentage de beurre.
  • Silicium liquide : Aloe vera, hydrolat ou bien augmenter le pourcentage d'eau.
  • Glycérine : remplacer par de l'urée, du xylitol, du sodium pca ou du sorbitol ou bien mettre en 3e phase du NFF ou du miel hydratant.
  • On peut utiliser n'importe quel amidon : maïs (maïzena), arrow root... Sinon omettre et augmenter le pourcentage d'eau.
  • Bisabolol : A remplacer par du co2 de camomille, ou du co2 de cassis. Sinon mettre de l'allantoïne. Ou omettre et augmenter le pourcentage d'eau.
  • Panthénol : Peut être remplacé par un autre actif hydratant, adoucissant ou régénérant : Allantoïne, NFF, miel hydratant, etc. Ajuster les pourcentages (avec l'eau) en fonction des indications du fournisseur.
  • Geogard 221: Remplacer par un autre conservateur, adapter le pourcentage d'utilisation.
  • Vitamine E : A remplacer par un autre anti-oxydant, AOX Cos, extrait de romarin, Antiranz.
  • Pour parfumer : A vous de jouer ! Voir en introduction pour des idées de parfums gourmands naturels.
  • Macérat d'orcanette : On peut remplacer par du jus de betterave ou du macérat glycériné d'hibiscus à condition de conditionner la crème dans un contenant opaque sinon le rose vire au beige pas très joli à la lumière.

coeur_grenadine

La miss est absolument raviiiiiiiiiiie ! J'ai eu des Oh ! et des Ah ! Elle la trouve agréable, pas grasse, qui sent bon et qui laisse les mains douces... Aurait-elle un truc à demander à sa maman ? lol

Quand au nom un clin d'oeil à Voulzy et aux premières amours de la minette.

Source des images : Olives - grenadine - coton


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bluetansy 427 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte