Magazine Football

Mateja Kezman, joueur le mieux noté de PSG-Boulogne

Publié le 30 mars 2010 par Benjphil

Ayé, Paris en a terminé avec ses matchs à huis clos et a même terminé cette série sur une note positive en battant tranquillement Boulogne-sur-Mer sur le score de 3-0. Un événement a tout de même frappé la petite dizaine de spectateurs présents au Parc des Princes : Mateja Kezman a été bon et se voit même gratifié de la meilleure note du match et a donné l'occasion à Guillaume Dufy de L'Équipe de vouloir déjà envoyer en l'air le duo Hoarau-Erding.

Sportivement, le PSG a largement surmonté la pénibilité de jouer trois matchs à huis clos. Hormis la défaite à Nice (1-0), Paris est allé se qualifier en demi-finale de la Coupe de France et a donc étrillé Boulogne-sur-Mer (3-0). L'homme du match se nomme même Mateja Kezman qui, en l'absence de Peguy Luyindula et du ménagement de Mevlut Erding, était titulaire aux côtés de Guillaume Hoarau. Le résultat est terrible d'un point de vu comptable : Le serbe a obtenu le penalty du 2-0 et marqué le but du 3-0.

Résultat dans l'Équipe de lundi matin, la note de Kezman est de 7/10. Il faut même ajouter qu'aucun des 21 autres acteurs n'a eu mieux que 6/10. Il n'en fallait pas moins au quotidien du sport et l'auto de s'en donner à coeur joie dans sa politique de la ''glorification du champion'' sur la seule foi d'un bon match contre le 19ème de Ligue 1 et à huis clos. Dans le box des accusés, Guillaume Dufy. Coupable d'écrire : « De quoi lui faire espérer mieux qu'une place sur le banc » en dépits du bon sens et de la seule foi du résultat. Coupable d'écrire « les dirigeants et les journalistes présents ont vu un bon joueur, inspiré, disponible, mordant et buteur. Un joueur qui pourrait et mériterait de troubler la hiérarchie des attaquants à un moment où Guillaume Hoarau et Mevlut Erding connaissent quelques difficultés ».

Amis lecteurs, ne vous laissez pas faire. Peu importe si Mateja Kezman a été éventuellement bon dimanche après-midi (parce qu'il a aussi bien vendangé une frappe à la Thierry Henry/Arsenal parti à 20 mètres du but). À longueur de semaines, on demande de voir un duo Hoarau-Erding opérationnel et voilà que lors d'un match à huis clos contre le 19ème, le match pourri d'Hoarau et les matchs pourris d'Erding depuis le triplé contre Sochaux, il faudrait tout envoyer en l'air et mettre en concurrence Mateja Kezman comme si Peguy Luyindula était parti sur un autre planète. Dans l'Équipe, dans un sens comme dans l'autre, un seul match sert à devenir une conclusion définitive, quitte à dire le contraire le week-end prochain. 

Kezman_fait_sa_pub


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjphil 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines