Magazine Régions du monde

Le retour de flamme pour Google ?

Publié le 30 mars 2010 par Woods

Ce soir vers 19 heures (Heure de Chine), les recherches depuis Google.com ou Google.com.hk (Version hongkongaise du moteur de recherche vers lequel les internautes chinois sont désormais redirigés) semblaient ne plus aboutir. A 21 heures, j’arrive à passer quelques recherches, mais la majorité aboutissent à une page blanche et le moteur de recherche devient injoignable pendant 1 ou 2 minutes.

Sur Google.com les recherches semblent passer la plupart du temps, mais c’est surtout sur Google.com.hk que le problème survient. Par exemple, j’ai pu chercher tiananmen mais un peu après impossible de chercher taobao (la version chinoise d’Ebay)…

Google subirait-il le retour de flamme du gouvernement chinois ?

En redirigeant tous les internautes chinois vers Google Hong Kong, version en chinois et non censurée du moteur, l’entreprise de Mountain View avait fait un beau pied de nez au gouvernement chinois. La seule mesure que ce dernier a entreprit jusqu’à présent aura été de renforcer le contrôle de l’information en faisant effacer tous les articles, discussions ou commentaires pro-Google du net chinois.

Il fallait donc s’attendre à une réaction de plus grande ampleur.

Même si un blocage total des recherches ou des services Google semble peu réaliste, rien n’est impossible. Rappelez-vous qu’à la suite des heurts survenus au Xinjiang en juillet 2009, toutes les communications vers l’extérieur avaient été coupées. Pour vous donner une idée, je vous invite à lire cet article (bloqué en Chine) de Farwest China où Josh raconte une conversation avec sa banque aux Etats-Unis dans laquelle il essaye d’expliquer qu’il n’a pas pu régler sa situation à temps car il n’a pas eu accès ni au net, ni au téléphone vers l’étranger pendant 6 mois.

On ne peut donc pas écarter un blocage complet mais à mon avis, perturber les connexions vers Google et ses services est la meilleure solution pour le gouvernement chinois :

  1. Cela évite de s’attirer les critiques de l’étranger car de l’extérieur tout semble normal.
  2. Les utilisateurs las de subir des ralentissements réguliers se tourneront vers d’autres moteurs de recherche.

Dans tous les cas, il existe des outils gratuits pour contourner simplement la censure (Lire cet article où j’explique comment utiliser l’un d’entre eux).

Je profite de cet article pour vous faire découvrir (ou redécouvrir) BaiGoogleDu qui permet de lancer votre recherche dans Google et Baidu en simultané et d’afficher les résultats dans une page scindée en deux. Vous remarquerez qu’en cherchant tiananmen (pas en chinois) le second résultat est un article du Huffington Post qui parle bien des événements de juin 89 et n’est pas censuré. Comme quoi…

– Woods


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Woods 113 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog