Magazine Info Locale

Les chemises rouges mettent fin aux pourparlers avec le gouvernement thaïlandais et vont intensifier leurs protestations

Publié le 30 mars 2010 par Assofi

Les chemises rouges mettent fin aux pourparlers avec le gouvernement thaïlandais et vont intensifier leurs protestationsLes pourparlers de trêve entre le gouvernement thaïlandais et les chemises rouges du Front Uni pour la Démocratie contre la Dictature (United Front for Democracy against Dictatorship ou UDD) sont terminés, parce que les deux camps ont des points de vue totalement divergents, a déclaré ce mardi (30 mars 2010) Jatuporn Promphan, l’un des responsables de l’UDD et député du parti d’opposition Pheu Thai. C’est la fin des négociations et les chemises rouges n’entreront pas en pourparlers discrets avec le gouvernement derrière le dos des gens. Les deux parties n’arrivent pas à trouver un accord, a dit M. Promphan.

Au cours de la réunion qui a eu lieu tard dans la soirée de lundi (29 mars 2010), le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a offert à l’UDD un compromis, expliquant qu’il acceptait de provoquer des élections législatives anticipées à la fin de l’année (soit avec un an d’avance sur le calendrier électoral).

« Nous voulons que le gouvernement dissolve la Chambre des représentants dans les 15 jours qui viennent, mais le gouvernement a indiqué qu’il avait besoin de neuf mois. »

« Le gouvernement et l’UDD, c’est un peu comme l’eau et l’huile. Nous ne pouvons pas nous accorder. », a affirmé M. Promphan. Le gouvernement ne peut pas exiger de nouveaux pourparlers en échange de la révocation de la Loi de Sécurité Interne (Internal Security Act ou ISA), a-t-il ajouté.

« Les protestations des chemises rouges vont désormais s’intensifier : nous faisions jusqu’à présent pression sur le gouvernement pour obtenir la dissolution du Parlement, maintenant, nous allons lutter pour renverser la coalition au pouvoir, mais toujours pacifiquement », a précisé Jatuporn Promphan.

Cependant, si le gouvernement acceptait de dissoudre le Parlement dans les trois mois, les chefs de l’UDD en discuteraient et demanderaient son avis à la base.

Abhisit Vejjajiva a regretté ce mardi l’échec des négociations avec les représentants de l’opposition.

« C’est dommage que les chefs du mouvement des chemises rouges aient rejeté si vite l’offre du gouvernement et aient mis immédiatement fin aux pourparlers. Néanmoins, le gouvernement reste ouvert à de nouvelles discussions », a assuré M. Vejjajiva.

Le cabinet a consenti ce mardi à prolonger d’une semaine encore l’utilisation de l’ISA à Bangkok et dans deux autres provinces avoisinantes, a indiqué Boonjong Wongtrairat, adjoint du ministre de l’Intérieur.

Les dispositions, mises en œuvre dans le cadre de l’ISA à Bangkok, Nonthaburi et Samut Prakan pour assurer la paix et l’ordre pendant les manifestations antigouvernementales, devaient prendre fin aujourd’hui.

Le cabinet a approuvé la mise en place de l’ISA dans le district de Cha-am (province de Petchaburi), et dans celui de Hua Hin (province de Prachuap Khiri Khan), pendant toute la durée du sommet consacré à la situation du fleuve Mékong (Mekong River Summit), a déclaré Chaiwut Bannawat, adjoint du ministre de l’Éducation nationale.

La commission du fleuve Mékong se réunira du 2 au 5 avril 2010 à Hua Hin.

L’ISA sera mise en œuvre afin d’assurer la protection des responsables politiques étrangers qui participeront à la rencontre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Assofi 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine