Magazine Maladies

Le Québec paierait-il plus cher que l’Ontario pour les médicaments ?

Publié le 30 mars 2010 par Suzanneb

Par Suzanne Bissonnette

QUÉBEC - Contrairement à l’Ontario qui jouit d’importants rabais secrets, le Québec paie jusqu’à 2 milliards de dollars de trop pour ses médicaments parce que le gouvernement Charest est « sous l’influence » des sociétés pharmaceutiques, affirme le député de Québec solidaire Amir Khadir.

À l’Assemblée nationale jeudi, le député Khadir a fait circuler une lettre de l’association des compagnies pharmaceutiques du Canada (RxD) qui tend à démontrer que le ministère de la Santé de l’Ontario bénéficie d’importants rabais dans ses achats de médicaments, mais que RxD souhaite que ces rabais demeurent secrets pour éviter de devoir les consentir aux autres gouvernements.

« Le Québec se fait rouler plus que les autres provinces, parce que l’essentiel de notre politique repose sur le fait qu’on ne négocie pas, sur la prémisse que c’est pour protéger l’innovation, a soutenu le Dr Khadir. (…) Si on avait juste l’intelligence politique de vouloir économiser, on négocierait. (Mais) ce gouvernement est un gouvernement qui est trop sous influence. »

Le député a rappelé que le président de RxD est l’ancien député libéral provincial Russell Williams, qui a rejoint cette organisation trois semaines à peine après avoir quitté son siège, en 2004. M. Williams était l’adjoint parlementaire du ministre de la Santé de l’époque, Philippe Couillard, et avait finalisé avant son départ les dernières ententes sur la structure du prix des médicaments au Québec.

Agence nationale

Amir Khadir soutient que le Québec aurait avantage à imiter l’Ontario et la Nouvelle-Zélande, qui ont mis sur pied une agence nationale pour négocier le prix des médicaments. Dans un communiqué, le député de Québec solidaire estime que le gouvernement du Québec gaspille 2 milliards de dollars par an en raison du prix gonflé des médicaments.

[...]Le Dr Khadir a répliqué que « le problème, c’est qu’il y a une entente secrète qui vise à nous cacher les rabais accordés depuis 2006 à l’Ontario, donc le Québec se fait rouler ». En point de presse, il a ajouté que « RxD jouit d’un lobbyisme extrêmement puissant, parce qu’à chaque fois que j’entends un ministre ou le premier ministre (parler) sur ce sujet, c’est exactement les propos qu’on peut retrouver dans les communiqués de RxD ».

Rue Frontenac - par Mathieu Boivin – 25 mars 2010

Rappelons que Paul Lévesque, le président de Pfizer Canada Inc., a été nommé au poste de président du Conseil d’administration de Rx&D en novembre 2009.

Un exemple d’augmentation des prix des médicaments:

Une ordonnance identique de Cipro est passée de $35 en 2002, sous l’administration du PQ, à $105 en 2003, sous l’administration libérale.

Sources et références pour cet article

  1. Association des compagnies pharmaceutiques du Canada
    /www.canadapharma.org/fr/default.aspx...
  2. Rue Frontenac - par Mathieu Boivin – 25 mars 2010
    ruefrontenac.com/nouvelles-generales/politiqueprov...

.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Suzanneb 1338 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines