Magazine Football

Qu’est-ce que c’est que ces notes?

Publié le 30 mars 2010 par Foothese

Qu’est-ce que c’est que ces notes?

Carnet de notes pour ce quart de finale de C1 très agréable. Lyon a été plus fort et les notes s’en ressentent.

Un bon OL

Lloris (7) : sortie à chier sur une tête de Chamakh à 1-1 mais deux arrêts superbes dont une manchette extraordinaire sur une volée acrobatique du marocain.

Réveillere (6) : couloir bien fermé avec un Wendel transparent. Pas de montée mais sérieux et de retour à un bon niveau.

Cissokho (7) : beaucoup de courses et de centres de qualité. Très fort en un contre un, il a suivi intelligemment les appels de Gouffran vers l’intérieur. Le pénalty c’est uniquement grâce à sa prise d’initiative.

Cris (5) : bougé par Chamakh sur le but bordelais, il a souffert en seconde période aussi et laissé une grosse occasion au marocain. Peut mieux faire.

Bodmer (6) : de retour de blessure, il a fait son match avec calme et présence aérienne. Bonne lecture du jeu. Si Bordeaux ne met pas plus de vitesse, l’ancien lillois va rayonner au retour.

Toulalan (7) : gros duel en début de match avec son copain Gourcuff. Pris sur le but il a beaucoup travaillé ensuite et à cadenasser sa zone avec succès.

Makoun (8) : du grand Jean II. Présent vers l’avant, il a apporté son volume et son physique. Toujours aussi bon de la tête, certainement son meilleur match de l’année. En pleine forme.

Pjanic (6) : moins en vu que ses camarade il a lui aussi défendu avec entrain. Parvient à mettre du liant dans le jeu mais son influence offensive reste trop moyenne et ponctuelle.

Delgado (7) : l’argentin est le créateur de cette équipe. Il a bien dirigé le jeu lyonnais, quasiment comme un 10 en 1ère mi-temps. Garde bien le ballon, combine, Chilito est indispensable en Ligue des champions.

Bastos (7) : titulaire surprise il avait du gaz. Gêné par les offensives de Trémoulinas il a fait l’effort de le suivre. Buteur d’une grosse frappe soudaine, il a mis le feu pendant son heure passée sur le terrain. Symbole d’un banc lyonnais plus fort que celui de Laurent Blanc.

Lisandro (8) : sa simple présence a fait peur à Ciani et Sané. Malin sur le 1er but, il est vraiment au-dessus du lot. Sûr de lui pour marquer le pénalty, il manquera le retour. Une énorme perte.

Bordeaux, trop moyen

Carasso (7) : prend 3 buts mais fait un bon match, c’est ça le drame bordelais. Bon arrêt devant Delgado à la 24ème sur un face à face important. Pas pu sortir sur les CPA tirés trop tendus.

Chalmé (5) : peut-être le moins en difficulté mais le rouquin n’était pas au mieux quand Delgado a dézoné. Il n’a pas su quoi faire. Beau centre pour Chamakh à la 60′.

Trémoulinas (5) : le réunionnais donne le 2ème but à Bastos et pourtant il a été le seul à aérer le jeu de son équipe. Très intéressant mais une telle faute c’est catastrophique.

Sané (3) : son pire match avec les pros. A défendu comme en DH. En panique, mal placé. Pas aidé par Ciani, Lisandro l’a trimballé tout le match.

Ciani (2) : catastrophique. C’est lui le leader de la défense? C’est lui l’international A? Ok, une erreur ca arrive mais il faut s’en remettre, c’est le propre des joueurs de haut niveau. Parfois pathétique.

Fernando (3) : nerveux, il n’a pas eu son influence technique habituelle. Incapable de servir Gourcuff ou ses ailiers, un très mauvais match. Battu dans sa zone.

Plasil (5) : du taf, des courses, du volume mais n’a pas su s’imposer et tenir le milieu de terrain. Trop d’espaces dans cette zone clé. Jamais permuté avec Gourcuff.

Gourcuff (6) : très bon pendant 30 minutes avec ce caviar sur le but. Moins touché ensuite il n’a pas assez pesé malgré de bons CPA. Physiquement de retour au top.

Wendel (3) : pas assez d’influence surtout face à Réveillere le défenseur lyonnais le plus faible en un contre un. Occasion de revenir à 2-2 qui s’écrase sur la barre. Bien joué mais doit marquer.

Gouffran (4) : a essayé de provoquer mais Cissokho n’a jamais été pris. Encore trop moyen pour peser sur ces rencontres serrées.

Chamakh (6) : un but qui permet à Bordeaux de garder espoir. C’est déjà beaucoup. De la présence, du combat, le service minimum chez l’international marocain. Pas en réussite sur une tête à côté et une parade d’enfer de Lloris. A encore gagné son duel avec le Policier, une habitude.

Philippe Puechberty

’’


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines