Magazine

Les vieux refrains ne feront pas une "Martinique nouvelle"...

Publié le 30 mars 2010 par Noug
Du mouvement social de février 2009 aux élections de 2010, c’est la problématique même de la "question nationale" en Martinique qui se doit désormais d’être reformulée.
Les vieux refrains de "développement économique" et de "démocratie moderne" ne feront pas une "Martinique nouvelle". Quant à l’entêtement des responsables de la stratégie ayant conduit le mouvement national dans l’impasse actuelle et qui semblent se préparer impassiblement à récidive, il ne peut mener, sans surprise, qu’à un échec encore plus cinglant.
L’urgence n’est pas d’élire des élus à la ressemblance d’une population asservie, l’urgence est de faire émerger une vraie élite à l’écart des rengaines abêtissantes. L’urgence est de faire émerger une parole réellement libératrice à l’encontre des étouffants dispositifs et modes occidentaux qui mènent le monde à la ruine. L’urgence reste de nous restituer réellement à nous-mêmes.
© Monchoachi
LAKOUZÉMI SANMDI GLORYA :
Pawol kozé - Artis - Latilyé pou timoun - Manjé kréyol...
Date : 03/04/10 - 12h-21h
Lieu : Pitt Thomassin - Cap Chevalier - Sainte-Anne
Mandé pou sav : 06 96 82 14 42

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Noug 734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte