Magazine Politique

Les candidats « fréchistes»  déboutés, le PS n’a pas violé ses statuts

Publié le 31 mars 2010 par Ncadene

Aujourd’hui, le TGI de Paris a jugé que le Parti socialiste n’avait pas violé ses statuts en donnant son investiture à une liste conduite par Hélène Mandroux et non par Georges Frêche aux dernières élections régionales. Cette décision ne fait que confirmer l’évidence que les militants rappelaient depuis le début : la liste conduite par Hélène Mandroux était la seule liste socialiste, celle conduite par Georges Frêche était une liste concurrente et ceux qui ont quitté la première pour être candidat sur la seconde se sont exclus eux-mêmes du PS.

Il en est ainsi de l’ex-premier secrétaire fédéral du Gard Fabrice Verdier. Pourtant, celui-ci, depuis plusieurs jours, un peu à la mode de l’auto-séquestration, refusant d’assumer les conséquences pourtant évidente de ses choix, essayait de justifier sa privatisation de la fédération socialiste au profit des « fréchistes»  par le fait que cette décision de justice allait invalider la décision du PS. Outre le fait que l’invalidité d’une liste n’aurait rien changé au fait qu’il avait choisi de s’exclure du PS, cette décision est tombée et elle ne fait que confirmer ce que nous disions. Aujourd’hui pas plus qu’hier mais de manière plus éclatante, il n’a plus de légitimité à diriger la fédération d’un parti auquel il a choisi de ne plus appartenir. Cela est tellement évident qu’on se demande comment certains peuvent défendre cette position.

De même, les cotisations des militants socialistes et les locaux de la fédération du Gard ne sauraient être utilisés par des membres exclus du PS. Qu’ils assument et s’organisent. Les moyens du PS ne sont pas les leurs et leur usage nous apparait comme un détournement des moyens du parti. Ceux qui ont souhaité quitter le PS pour être candidats sur la liste du président de région sortant en avaient parfaitement le droit. Mais qu’ils assument leurs choix et ne privatisent plus la fédération PS pour leurs seuls intérêts personnels.

Nicolas Cadène
Membre du Secrétariat fédéral PS du Gard, du Conseil national PS, section Nîmes Marianne


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ncadene 3555 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines