Magazine Régions du monde

L'huile d'argan enfin protégée par un label IGP

Publié le 16 mars 2010 par Jean-Luc Vautravers
L'huile d'argan enfin protégée par un label IGP L'huile d'argan enfin protégée par un label IGP L'huile d'argan enfin protégée par un label IGP
Produit emblématique du Sud du Maroc (voir L'arganier, roi à la couronne vacillante de la Vallée du Souss et Imazighen en famille : l'âne, l'argan, toute une poésie), l'huile d'argan est sur le point d'être enfin protégée par un label. C'est l'Indication géographique protégée (IGP) qui a été choisie à cet effet (à gauche). L'IGP désigne une aire géographique définie par un nom de région, utilisée pour décrire un produit agricole originaire de cette région, mais aussi dont la qualité est attribuable à l’origine et dont la production s’effectue dans cette zone géographique. Il fallait agir, car des pays du bassin méditerranéen ont commencé à importer des amandons du Maroc pour produire de l'huile chez eux. En Israël, plus de 100 hectares d'arganiers en provenance du Maroc ont même été plantés !
Ce label s'inscrit dans la volonté de promouvoir les produits du terroir (voir Région Souss-Massa-Drâa : Brahim Hafidi à la présidence). Il est d'autant plus important que le marché de l'huile d'argan (appelée aussi argane) ne cesse de s'étendre. Alors que ce produit était localement sous-estimé, pour ne pas dire méprisé, voilà que les ventes à l'exportation explosent (agrandir le graphique du centre pour mieux voir). Les principaux pays consommateurs sont la France, très largement en tête, l'Allemagne et la Suisse (graphique de droite). Ce tiercé n'a rien d'étonnant. Il illustre la soudaine notoriété de l'argan découlant de sa découverte lors d'un séjour sur place, mais aussi la reconnaissance de ses exceptionnelles qualités en cosmétique sur les marchés ayant le plus de potentiel. Il est en conséquence juste que la filière de production, en s'organisant, bénéficie mieux des fruits de son travail. Je pense en particulier à toutes ces femmes, imazighen dans leur majorité, qui cassent leurs amandons dans leur coin et s'escriment à longueur de journée sur le tour de pierre qui assure le pressage des amandons, pour ne gagner que quelques dirhams !
L'huile d'argan enfin protégée par un label IGP L'huile d'argan enfin protégée par un label IGP L'huile d'argan enfin protégée par un label IGP
L'Association marocaine de l'indication géographique de l'huile d'argane (Amigha - à gauche son logo) est chargée de la mise en oeuvre du label. Pour obtenir la certification, les producteurs ont à prouver la traçabilité du produit et à satisfaire à un contrôle interne préalable. Les conditions précises sont exposées sous www.argane-igp.org/). L'Amigha assurera aussi la promotion et s'intéressera à la qualité du conditionnement (au centre), ainsi qu'à la transformation du produit, source de valeur ajoutée.
Pas moins de 55 coopératives regroupant 2'500 femmes ont été recensées dans les régions d'Agadir, de Taroudant, d'Essaouira (voir Symphonie d'Essaouira : en bleu et blanc) et de Tiznit (voir Tiznit : des remparts et des bijoux). A droite, celle d'Aghraisse (commune rurale d'Aït Amir), près de Biougra (http://www.argan-maroc.com/). Elles sont rassemblées en cinq groupements, qui forment l'Association nationale des coopératives arganières. Je me demande si toutes les femmes concernées ont connaissance de cette organisation, elles qui m'ont paru oeuvrer de manière bien individuelle. Si j'en ai l'occasion, je questionnerai celles que j'ai déjà présentées et que j'ai montrées sous Abdelhadi m'apporte des tortues, un hérisson, un caméléon et Imazighen en famille : l'âne, l'argan, toute une poésie, ainsi que Hommage au village amazigh de l'Atlas.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Alain
posté le 18 décembre à 18:20
Signaler un abus

Celle dont vous parlez: "A droite, celle d'Aghraisse (commune rurale d'Aït Amir), près de Biougra (http://www.argan-maroc.com/) N'EST PAS une coopérative mais une société privée SARL Masquee sous son noms " entreprise féminine rurale d'économie solidaire". Donc PRENEZ SOIN DE VÉRIFIER L'INFORMATION QUE VOUS TRANSMETTEZ .

A propos de l’auteur


Jean-Luc Vautravers 257 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte