Magazine

Quand Gudulle change d'avis!

Publié le 26 novembre 2007 par Gudulle

Quand Gudulle change d'avis!
Quand ces horreurs ont commencé à envahir toutes les villes du monde, je me suis dit que le revival des sabots hollandais n'était pas loin et que bientôt on verrait surgir des "belles des champs" sur les trottoirs des capitales de la mode.
Puis, l'Homme en a ramené une paire à la maison et là, j'ai résisté à l'idée de les brûler en pleine nuit, vu qu'il les portait même pour se rendre au bureau (si, si, je vous promets que c'est vrai). A la place, j'ai essayé le charme et la séduction et honnêtement, cela n'a fonctionné qu'une fois sur deux :-(
Mais voilà, l'autre jour, je me suis prise pour Tistou les Pouces Verts. Me voilà donc dans le jardin avec mes trois pots de géranium blancs et mon hibiscus rouge, sans oublier ma petite pelle et mon tuyau d'arrosage. Oui, mais, quelles chaussures mettre pour aller creuser mes platebandes???
Et c'est là que mon esprit a tilté - littéralement parce qu'il faut au moins un tilt, pour aller acheter des truc pareils. Je suis donc partie au supermarché du coin - non, je n'irai pas mettre le prix abérrant demandé par la marque originale pour m'acheter des machins en plastique! - et me voilà donc dotée de sabots à trous en plastique.
Oui, mais, ils sont orange... et le orange, au cas où vous ne le sauriez pas, j'adoOore.
Et puis, pour de vrai, c'est vachement confortable parce que super léger. Et ce qui est important c'est que, en orange dans mon jardin tout vert, et bien je ne risque pas de perdre mes pieds... euh... mes chaussures!
PS: Pour ceux et celles qui auraient oublié ce qu'est une Belle des Champs, je l'ai retrouvé en vrai:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gudulle Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte