Magazine Société

Au Total, vous n'irez plus ailleurs par hasard !

Publié le 16 mars 2010 par Lommedesweppes
Bonsoir,
La nouvelle a alimenté la chronique pendant plusieurs semaines de la campagne des régionales dans le Nord, et explique peut-être le bon résultat qu'y a réalisé le Front de Gauche cette année : la raffinerie Total a cessé ses activités de raffinage. Certains ont eu l'idée de lancer une campagne de boycott de cette société, en mesure de rétorsion sans doute, mais aussi dans l'idée de lui faire baisser ses prix.
Car en effet il y a quelque chose que je ne comprends pas : Total a annoncé cesser ses activités de raffinage à Dunkerque car l'essence qu'elle y produisait ne se vendait plus. Dans le premier cours d'économie de marché qu'on vous fait dans votre vie, on vous apprend le marché, c'est-à-dire la loi de l'offre et de la demande. Cette loi prétend que si la demande est supérieure à l'offre, les prix augmentent, et que lorsque l'offre est supérieure à la demande, les prix baissent. Mais alors, comment se fait-il que en ce qui concerne l'essence, ils continuent quand même à augmenter, alors que l'offre est supérieure à la demande.
Au secours, je ne comprends plus rien aux cours d'économie de marché ! Ou alors, est-ce que ses lois sont fausses ou ne s'appliquent plus depuis une quinzaine d'année ? A ce sujet là, on m'aurait menti aussi, comme disait l'autre ?
Alors, boycotter Total, lui dire qu'il n'aura plus notre argent ? Certains le pensent et le font, alors pourquoi ne pas essayer ? Frapper au porte-monnaie est peut-être la solution qu'il nous reste, surtout s'il s'agit du leur. Et puis vive les transports en commun, qui réduiront encore la consommation, et donc les profits de Total.
Tous à cheval, en tram, en métro ou en train pour l'avenir !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lommedesweppes 1875 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine