Magazine France

Sur le front des facs et lycées

Publié le 26 novembre 2007 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa

Sur le front des facs et lycées

A la veille d'une nouvelle journée d'action à l'appel de la coordination étudiante, une grosse trentaine de sites universitaires étaient perturbés lundi par le mouvement étudiant contre la loi sur l'autonomie des universités, ainsi que plus de 70 lycées perturbés ou bloqués, selon des sources concordantes.
Loi Pécresse: une grosse trentaine de sites universitaires et 70 lycées perturbés
29 universités bloquées
Le ministère de l'Enseignement supérieur, lui, a fait état de «34 sites universitaires perturbés à des degrés divers» dont quatre fermés et le ministère de l'Education de 49 lycées perturbés à des degrés divers et 22 bloqués à 16h, sur 2.500 lycées publics en France. «Des assemblées générales se sont tenues dans 24 établissements», a-t-on précisé.
Selon un comptage effectué à partir des informations recueillies par les bureaux régionaux de l'AFP, le fonctionnement de 34 sites universitaires était perturbé lundi soir, dont 29 par des blocages plus ou moins importants et trois étaient fermés.
A Nantes, l’université était toujours partiellement bloquée cet après-midi malgré l’appel du président de l’université à reprendre les cours. Des AG se sont aussi tenues dans une dizaine de lycées et quatre établissements sont entièrement bloqués par des lycéens. Trois lycées supplémentaires seront bloqués mardi matin.
Etaient bloqués à des degrés divers à 18h: Amiens, Angers, Arras, Besançon, Béziers, Bordeaux I, Bordeaux II, Bordeaux III, Caen, Chambéry, Clermont-Ferrand, Lille I, Lille II, Grenoble, Le Havre, Limoges, Lyon II, Montpellier II, Nantes, Orléans, Paris IV-Clignancourt, la Sorbonne, Paris VII, Paris XIII, Pau, Perpignan, Poitiers, Rouen et Tours.
Etaient fermées administrativement: Montpellier III, Toulouse II-Le Mirail, Paris I-Tolbiac.
Les étudiants d'Evry étaient en grève et la réouverture de Aix-Marseille I s'est effectuée sans reprise des cours.
Votes à bulletins secrets ou électroniques
A noter que parmi les dizaines de votes à bulletins secrets ou électroniques organisés depuis trois semaines et régulièrement défavorables à une large majorité aux blocages, l'université du Havre s'est prononcée jeudi pour le blocage. Seule Lille III, où un nouveau vote à bulletins secrets était en cours de dépouillement lundi, avait fait ce choix jusqu'ici.
Avec AFP
20Minutes.fr, éditions du 26/11/2007 - 20h36
dernière mise à jour : 26/11/2007 - 20h50


é

é


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :