Magazine Mode homme

L’amour en deux temps, deux rythmes, deux êtres

Publié le 27 novembre 2007 par Lecelibataire

J’étais au Mexique. Il était Québécois, elle semblait Roumaine.  Ils étaient deux individus, ils étaient un couple.  Je les regardais danser avec curiosité, incrédule.  Ils se tenaient par les mains. Il la regardait, incertain, embarrassé, faisant de petits pas délicats sur le rythme de la musique.  Elle dansait, sans le regarder, sans rythme, à tirer constamment sur ses bras, dans sa bulle où elle était sans doute la dancing queen.  Lui, de plus en plus mal à l’aise, un sourire qui traduisait un embarras certain.  Elle, défiant de plus en plus sur ses chaînes, le tirant vers elle et le repoussant, toujours convaincue d’être la meilleure danseuse sur la piste de danse et de le faire craquer.  Lui regardait dans toutes les directions, sauf dans celle de sa compagne, trop agacé de la voir dans cet état.

Quelle horreur!  Peut-on être aussi asynchrone sur une piste de danse, ne pas se regarder, se ressentir, vibrer au diapason et vraiment connecter ailleurs, dans la vie, en amour, au lit? J’en doute fortement!

Pauvre homme, avoir été certaine que la fille qui tentait de lui arracher les bras était sa sœur ou simplement une amie (ce que je doute, car ses yeux la suppliaient d’arrêter de danser, alors qu’un gars qui n’est pas en couple arrête de danser pour moins que ça!), je serais allée le libérer pour lui montrer mon âme, mon soul, mon rythme, et la fréquence sur laquelle on me fait vibrer.  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :