Magazine Internet

Conseil de blogage 21 – Soigner ses flux RSS

Publié le 14 novembre 2007 par Nicolas J
Ce 21ème volet de la série pourra paraître incongru, mais il fait suite à un échange de mails avec un pote et à une réflexion que je me suis faite en lisant le blog d’une potesse.
Je vais rappeler ce qu’est un flux RSS pour ceusses qui viennent là par hasard et qui s’y connaissent encore moins que moins. D’ailleurs je ne sais pas ce que c’est. Une espèce de fichier sur le serveur qui héberge votre blog et qui pourra être récupéré par différentes applications. Par exemple, www.technorati.com offre différentes fonctionnalités autour des blogs (j’en ai déjà parlé). Par exemple, cette « requête » permet de savoir quels blogs ont cité mon autre blog, « Partageons mon avis ».
A ce stade, vous vous en foutez probablement, mais laissez moi continuer, bordel, j’explique. Pour ce faire, technomachin ne va pas aller lire tous les blogs : il reçoit tous les flux automatiquement et les analyses.
C’est d’ailleurs probablement ainsi que procède google. Si vous tapez « Soigner ses flux RSS » sur google une heure après la publication de ce billet, ce billet apparaîtra probablement en premier. Je suppose que les ordinateurs de google ne se seront pas dit « Tiens ! L’autre con publie parfois sur jegweb vers 18 heures, allons voir ce qu’il a dit ». Non ! Il a reçu l’information : « l’autre con de jegweb a publié ».
Cela dit, sur technorati et google, je ne sais pas comment ça marche. Ce que je dis ci-dessus n’est qu’une supposition.
Néanmoins, soigner ses flux RSS est important pour d’autres raisons.
Ceux qui ne savent pas ce que c’est un agrégateur de flux, comme netvibes, aller voir ce que j’ai déjà dit sur le sujet en cliquant sur le libellé « netvibes » dans ma colonne de gauche.
C’est fait ? Je reprends.
Pour vérifier si vos flux RSS sont soignés, vérifiez les dans votre agrégateur préféré. Ils doivent être entièrement lisibles, les photos ou vidéos aussi, les liens doivent apparaître en entier, les passages que vous avez mis en gras aussi…
Bref… les billets doivent être presque aussi bien dans l’agrégateur que sur votre blog.
Pourquoi est-ce important ? Pour que les lecteurs lisent vos billets avec les agrégateurs et ne soient pas obligés de se connecter chez vous (surtout si vous êtes chez overblog et que l’affichage d’une page laisse le temps d’aller pisser ou si vous avez des pubs qui s’affichent et que vous ne gagnez pas de pognon avec).
On est d’accord : ça va faire baisser votre nombre de visiteurs ! Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre ? Rien. On en a rien à foutre. Pour savoir pour quoi, lisez mes précédents billets.
Etudions le phénomène sous un angle statistiques.

Si vous êtes un petit blog, type 20 à 50 visites par jour, les gens qui viennent vous voir le font parce qu’ils vous aiment bien « personnellement » et laissent des commentaires : ils continueront donc à venir sur votre blog et à ne pas lire vos flux. D’ailleurs, si vous avez un petit blog, vos lecteurs sont vos proches qui ne savent pas ce qu’est un flux, un agrégateur et tous ces trucs louches : ils ne vont pas les utiliser !
Si vous êtes un moyen blog… Stop ! C’est quoi un moyen blog ! On s’en fout aussi. Mais le conseil s’adresse aussi aux petits blogs (petit blog deviendra gros mathématiquement : en diffusant des billets, vous augmenterez naturellement le nombre de mots diffusés… et repérés par google… le tout étant une question de patience).
Si vous êtes un moyen blogs, disais-je, observez bien vos statistiques de visites : il y en a moins de 5% qui viennent d’un agrégateur ! Ce sont les 5% de visiteurs qui s’intéressent à vous… vous pouvez les soignez et les perdre de vos statistiques ! D’autant qu’ils se connecteront quand même parfois pour laisser des commentaires.
Si vous êtes un gros blogs, vous vous foutez de mes conseils et en plus vous avez intérêt à augmenter vos visiteurs à cause de la publicité que ça rapporte. Et en plus, on se connecte chez vous par réflexe… on n’a pas besoin d’agrégateur… Il n’empêche qu’un gros blog a généralement été un petit blog puis un moyen blog par le passé…
De toute manière, le nombre de visites, on s’en fout, ce qui importe c’est le nombre de gens qui lisent vos trucs et s’intéressent à vous. Qu’ils le lisent en direct ou sous agrégateur, on s’en fout !

Revenons à nos moutons ! Pourquoi faciliter la tâche de vos lecteurs en leur permettant de vous lire sans se connecter ?

D’une part, ça va dans le sens du progrès… Bientôt, vous n’aurez plus le choix… Prenez un truc comme www.lepost.fr – le nouveau machin du Monde – vous n’avez pas à bricoler la présentation, installer un compteur de visites : ce qui compte c’est le contenu ! Notons d’ailleurs que ça rejoint mes précédents conseils de blogage : simplifiez la forme et occupez vous des billets !
D’autre part, un type qui s’intéresse aux blogs en aura une vingtaine, une cinquantaine dans son agrégateur, voire beaucoup plus ! Pour peu que vous soyez abonnés uniquement chez des gens comme Sarkofrance ou Fanette… ou moi, avec mes trois blogs, cinq blogs passionnants (pour les miens, je ne sais pas, pour les deux autres, j’en suis sûr !) mais diffusent au minimum cinq billets par jour… Ca peut faire ainsi une centaine de billets à lire par jour, ou beaucoup plus.
En fait, on ne lit pas tout : on lit le premier paragraphe, si le billet s’annonce intéressant, on lit la suite. Je devrais d’ailleurs en faire un conseil de blogage, mais il faudrait que je me l’applique d’abord à moi-même !
Lire 100 billets par jour est impossible : se connecter au blog, cliquer sur « lire la suite », attendre à chaque fois les 3 à 10 secondes que la page s’affiche, … Non !
Alors, autorisez vos lecteurs à lire vos flux.
En plus, ça leur évitera de se faire repérer par les services de leurs employeurs chargés de vérifier les connexion.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine