Magazine Humour

J'ai encore rêvé de celle (io)

Par Spicynico

Une nuit, j'ai rêvé que j'allais chez Celio. Il faut croire que ça m'obsède.

J'y allais, et je me dirigeais vers un portant où il y a marqué moins cinquante pour cent*, le portant des fins de série moins chères. Il n'y avait que des trucs de filles**, c'est à dire des pantalons blancs larges avec des dessisn jaunes***, ou des vestes en cuir, et même à moins cinquante pour cent, ça reste trop cher.

Puis on m'invitait à rejoindre Monsieur Corvéac avec qui j'avais rendez-vous. Dingue. Le monsieur m'accueille, et une porte d'ascenseur s'ouvre, mais dans l'ascenseur c'est un grand bureau, avec une femme assise au milieu, qui parle au téléphone ou avec ses assistants. On se dirige vers la droite, et on s'asseoit, monsieur Corvéac et moi, par terre. On fait le rendez-vous dans le bureau de quelqu'un d'autre, qui est en plus un ascenseur. Et là, je me demande ce qu'ils vont me proposer, parce que je ne sais absolument pas pourquoi j'ai rendez-vous chez Celio.

* Non, c'est pas marqué en toutes lettres dans le rêve, certains me croient obsesionnel mais quand même, faut pas abuser.
** C'est un rêve, dans un rêve il peut y avoir des trucs de fille chez Celio.
*** C'est un rêve, dans un rêve les filles peuvent ne pas avoir de goût.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Spicynico 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte