Magazine France

Villiers-le-Bel : escroquerie de la com et des réseaux d'influence

Publié le 27 novembre 2007 par Menye Alain
C'est le retour. J'ai passé quelques heures à arpenter les rues de Villiers-le-Bel. Je suis allé en transports en commun, pour mieux mesurer l'impact des violences qui durent déjà depuis deux jours. J'ai toujours le même sentiment. L'irresponsabilité des policiers dans la version officielle est une arnaque. Pour moi. J'ai intorrogé les familles, les jeunes etc....Banal accident ? Passons.
On continue avec le même entrain et sans vergogne à accuser les plus faibles. Ce sont toujours les autres qui sont les "fautifs". Certains ne font jamais rien, ont le droit de réagir à chaud et, cerise sur le gâteau, ils sont aussi, dépositaires de la parole d'évangile. Si, si, c'est eux, pas les autres.
Les émeutes de 2005 avaient montré les mensonges véhiculés par les autorisés. A Villiers-le-Bel, aujourd'hui, on tente de rejeter la responsabilité sur des parents éplorés et sur des morts, certes "irresponsables" (?) lors d'un petit instant de leur courte vie. Qui n'a jamais fait une erreur ? Faut-il mourir pour celà ?
Ces "fous" se sont suicidés en fonçant délibérément sur une voiture de police. Après "l'accident", ces jeunes, toujours eux, se seraient ensuite acharnés sur le véhicule de police qui est dans un état....

Ô sacrilège ! Mes amis, depuis combien de temps, en Sarkozye, un policier a tort ? C'est justement ce que les jeunes dénoncent: l'impunité.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Menye Alain 963248 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog