Magazine Photos

Poème.

Par Ananda

La vanité.

La vanité

qui te fait aveugle à tout point de différence

parce tu crains, plus que peste, qu'on te taxe de non-savoir

la vanité

celle qui te retient d'apprendre à mieux connaître

parce que tu pars du principe - si présomptueux - que tu SAIS

la ridicule et lamentable vanité qui te maintient

au bout du compte inerte, car embastillé dans ton ego.

La vanité

ce misérable et fatal cancer de l'esprit

qui finit par tout envahir, tout enserrer dans ses réseaux

comme les lianes de la jungle étreignent les temples des Khmers

ou des Mayas oubliés, cette vanité qui t'appauvrit

alors même que tu es persuadé qu'elle t'augmente, te sert !

Patricia Laranco.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ananda 2760 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines