Magazine Environnement

Quelques nouvelles homéopathétiques ...

Publié le 27 novembre 2007 par Jean-Yves Gauchet

J'ai toujours été ravi ( maintenant, on dit "bluffé") d'assister à des améliorations, ou à des guérisons d'organismes mal en point, suite à des traitements d'homéopathie ...
Bien sûr, je suis bien embêté de ne pas en comprendre l'essence, comme une poule qui aurait trouvé un couteau ...
Mais déja l'empathie qui vous prend devant ces sursauts du vivant, et les perspectives qu'on pressent derrière ces résultats, moi, ça me prend là ....
Alors voici deux petites nouvelles qui vont ravir ceux qui pensent comme moi ...

UN TROUPEAU RÉTABLI DE LA LANGUE BLEUE
Voici comment un éleveur alsacien, avec des petits granules, a certainement ralenti l'infection de ses brebis, et finalement sauvé son troupeau ... Notez que cette maladie qui ne touche pas l'Homme , est très peu médiatisée, mais qu'elle s'étend très rapidement vers le nord et vers l'est ...
http://www.passerelleco.info/article.php3?id_article=663

LES CRISTALLISATIONS SENSIBLES POUR JAUGER DES REMÈDES HOMÉO
Qui connait les cristallisations sensibles ? Levez le doigt!
Bon, je crois qu'il faut une bonne remise à niveau pour ce procédé d'appréciation des substances biologiques, en particulier les aliments ( lait, jus de fruits, de légumes ...) d'origine biologique. La grande distribution commence à s'intéresser à ces
techniques de laboratoires, car on peut à peu de frais connaitre la "vitalité" de produits, donc leur propension à résister dans telle ou telle condition de stockage ou de conditionnement.
En gros, ce test consiste à interprèter l'image des cristaux obtenus par dessication en étuve d'un échantillon, auquel on a ajouté un élément réactif: le chlorure de cuivre.

Dans une expérience récente, Joseph Ligné a réalisé des cristallisations sensibles de plusieurs dilutions du même remède, pour constater que les images obtenues sont en concordance avec la théorie homéopathique: la vitalité s'affirme en basses dilutions
( effet de la substance diluée), se réduit vers les 11 CH, donc aux alentours du nombre d'Avogadro, quand la substance n'est plus contenue dans le remède, mais reprend aux hautes dilutions, en s'appuyant sur l'énergie de la dynamisation ...

http://www.planete-homeo.org/pourtous/chroniques/cristallisations-sensibles.htm#PART1


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Yves Gauchet 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte