Magazine Rugby

Biarritz à la conquête des demies

Publié le 10 avril 2010 par Ansolo

En anglais, on appelle ça une impression de "déjà vu". Un score de 29 à 28 pour les locaux et une balle de drop - ratée -  à la denière seconde pour les visiteurs. Mais cette fois, le destin a souri aux joueurs français.

A la différence de Clermont, Biarritz est parvenu à décrocher son billet pour les demi-finales de la HCup. Au terme d'un match haletant, les hommes de Laurent Rodriguez sont parvenus à conserver leur maigre avantage d'un point. Cette victoire, Biarritz la doit avant tout à sa conquête. En surclassant les Ospreys en touche, en les dominant en mêlée et en parvenant à grappiller une bonne partie des chandelles, les joueurs du BO ont privé leurs adversaires de ballons.

Et heureusement ! Car en face, l'envie de se passer la balle n'avait d'égale que la qualitéd'appuis des trois-quarts Gallois. Et en  inscrivant trois essais contre deux en faveur de Biarritz (comme Clermont face au Leinster...), les Ospreys ont mis une grosse pression sur les épaules basques. Mais trop inefficaces en conquête, et parfois peu lucides sur certaines actions dangereuses, les Gallois ont laissé leurs adversaires contrôler la partie.

Ce fut tout à fait flagrant en seconde période, alors que la première avait vu les coéquipiers de Damien Traille (parfait aujourd'hui) laisser un peu trop d'espace aux attaquants de le Principauté.

Ce qu'a fait Biarritz mérite des éloges. Tout juste peut-on regretter que les Basques n'aient pas davantage joué au large. Mais les circonstances ne s'y prêtaient pas. Un paquet d'avant tout en férocité, un Yachvili cornac efficace, un Traille impérial et un Ngwenya supersonique auront fait en sorte que la rencontre se termine sur un "paquito chocolatero" résonnant dans un stade d'Anoeta soulagé et conquis.

Il y aura donc deux clubs Français en demi-finale. Et tous deux recevront. On commence à se demander si on n'aura pas, à deux semaines d'intervalles, deux finales franco-française au Stade de France...

Restons humbles. Car le BO sera opposé au Munster ou à Northampton et le vainqueur du match Toulouse / Stade Français fera face au Leinster. Autant dire que rien n'est fait.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ansolo 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines