Magazine Société

L'ère des Cougars (bis)

Publié le 29 mars 2010 par Evangeline

cougar
Ce soir sur TF1 (ben oui, je ne suis pas parfaite), je tombe sur un reportage sur le nouveau phénomène de société très répandu aux US puis en Angleterre et qui est en train de faire son arrivée en France : les Cougars, entendez ces femmes dépassant la quarantaine, qui jettent joyeusement leur dévolu sur des "petits jeunes" dont certains ont tout juste l'âge d'être leur fils.
Il y a quelques jours c'était Canal+ qui nous diffusait un tel reportage et tous les magazines féminins en font des tonnes sur le nouveau phénomène...
J'avais moi-même abordé le sujet il y a quelques temps sur ce blogs sous l'angle des "stars" hollowodiennes qui font la une des tabloïds en s'affichant avec des hommes plus jeunes.
Ce qui me fait marrer dans toute cette histoire c'est l'angle et l'analyse des sujets.
"Elles ont élevé leurs enfants, elles sont libres, elles ont envies de s'amuser"...ben voilà tout est dit, pas la peine d'en dire plus. La vie ne s'arrête pas à quarante ans, c'est clair.
La seule différence c'est que la mentalité de pas mal d'hommes est en train d'évoluer et c'est surtout ça la grande différence dont on parle moins. 
Vous qui surfez sur le net et qui êtes célibataire (au moins dans votre tête L'ère des Cougars (bis)), peut-être vous êtes-vous un jour inscrit sur un site de rencontre.
Quand on est une femme et que l'on survole les fiches des hommes sur ce genre de site ce qui frappe dans leur recherche c'est la tranche d'âge des femmes avec qui ils veulent envisager une liaison (et plus si affinités, bla, bla, bla).
Toujours au grand minimum 5 ans de moins qu'eux, c'est une constante. Certains quinquas n'hésitent pas à chasser chez les 25 ans et moins, sans aucun complexe. Ils ne leur viendraient pas à l'idée qu'une femme de leur âge puisse faire "l'affaire"...
C'est avec la nouvelle génération que les choses commencent à changer, chez une femme de 40 ans ou plus ils ne voient plus une mère mais une femme plus expérimentée, plus rassurante peut-être.
Ce que j'en sais c'est que malgré le temps qui passe l'âge des messieurs qui me "draguent" reste étrangement stable, preuve de l'évolution des mentalités.
Quand j'avais 25 ans il me semblait normal de sortir avec un homme de 35 ans et maintenant que j'en ai une petite quarantaine, il me semble tout aussi normal d'être draguée par des hommes...de 35 ans !
Jolie constante qui me va très bien d'ailleurs et normal retour des choses. 
Il est sain d'entendre enfin des femmes dirent que si elles sont à la recherche d'une bonne soirée (et toujours plus si affinités), il est quand même plus sympa de la passer avec quelqu'un d'agréable à regarder.
Le truc frappant d'ailleurs dans les divers reportages sur le sujet, c'est que les femmes en question ne sont pas des Demi Moore avec un lourd passif de chirurgie esthétique, non, ce sont de simples et banales femmes quadras et quinquas comme on en croise tous les jours dans la rue.
On est donc plus dans le fameux cliché l'homme "vieux beau au compte en banque bien garni" se tapera des jeunettes de 25 ans et la pauvre quadra ou quinqua se tapera ce qui reste c'est à dire les vieux...moins bien conservés.
Ok, il y a encore du boulot les filles pour que les choses évoluent et surtout se banalisent, la foison d'articles et reportages sur le sujet en sont bien la preuve, mais tout cela avance, gentiment.
Il ne s'agit bien souvent purement et simplement que d'histoires de sexe, et c'est bien ça la vraie révolution. Les femmes assument leurs besoins, leurs envies et la société à l'air de vouloir suivre le mouvement...




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine