Magazine Société

Rien ne change, sauf l'heure.

Publié le 31 octobre 2009 par Curieux2010
Les élections municipales
Il ne sera pas facile de faire son X dimanche le 1er novembre. Montréal ne peut se permettre un autre mandat avec à sa tête un Gérald Tremblay, qui depuis huit ans c’est comporté comme les trois petits singes de la sagesse orientale : Il n’a rien vu, il n’a rien entendu et surtout il n’a rien dis et j’ajouterais, il n’a rien fait. Avec Bergeron la ville se retrouverait avec le même genre d’équipe sans expérience comme l’ADQ lorsqu’elle formait l’opposition officielle. Nous avons eu chaude. Il reste Louise Harel. Je sais, vous me direz que c’est une ancienne ministre. Mais avez-vous remarqué que les gens se souviennent de son passage au gouvernement? C’est parce qu’elle a accompli certaines choses, pas toutes bonnes, j’en conviens. Lorsque l’on ne fait rien, on ne fait pas d’erreur. Qui se souvient que Gérald Tremblay a déjà été ministre dans un gouvernement libéral? Si je peu donner mon avis sur toutes ces élections municipales (ben oui je peu, c’est mon blogue). Donc, si je peu vous donner mon opinion, nous ne devrions pas voter pour un parti, mais contre un parti et foutons à la porte toutes les organisations qui demande un renouvellement de mandat. Nous aurons au moins fait un petit ménage en attendant que les nouveaux élus se fassent des petits amis.
La grippe A(H1N1)
Paniquons bonnes gens! Nos dirigeants trouvaient qu’une majorité du peuple refusait la vaccination. Alors ils nous ont fait une campagne de peur et de culpabilité. Enfer et damnation à ceux qui refuseraient «la» piqure salvatrice. Puis avec l’aide des médias électroniques et les témoignages accusateurs, l’opinion a commencé à changer. Paniquons pas bonnes gens! Il n’y a pas assez de vaccins pour tout le monde. Du moins pas tout de suite. De plus grâce au fantastique hélicoptère de TiViA qui nous montre tous les jours les files de gens attendant «la» piqure miracle. On se croirait au temps de la guerre en Bosnie. Et toutes ces entrevues à la recherche d’un scandale ou d’un témoin en gougoune qui pourrait faire la une du bulletin de fin de soirée. Paniquons bonnes gens! Car les grandes pharmaceutiques ont besoin de notre aide comme les banques américaines ont eu besoin du bon peuple pour les sortir de la merde dans laquelle elles c’étaient mise et qui recommence, moins d’un an plus tard à se voter des bonus encore plus faramineux qu’avant.
Halloween
Cette année je serais déguisé de plus en plus en Georges et de moins en moins en Sucre. Par contre il paraît que Jean Charest vat encore se déguiser en courant d’air cette année et que son ministre des finances sera en Vincent Lacroix. Trois ministres libéraux vont se déguiser en invité, à moins que ce soit seulement en moussaillons sur un certain bateau. Gérald Tremblay a choisi le costume de contracteur, c’est celui qui passe le plus inaperçu à l’hôtel de ville, dit-il. La mairesse de Boisbriand pour sa part a jugé qu’elle faisait assez peur comme ça. Benoit Labonté vat personnifié le personnage de Menteur Menteur dans le film du même nom. Les membres de l’ADQ vont se déguiser comme la troupe de danseurs dans la vidéo de «Thriller de Michael Jackson». Le maire Labeaume, en César régnant sur sa ville quelque peu nordique et sur son Colisée. Louise Harel et Pauline Marois, la première en mairesse et la deuxième en première ministre, mais il paraîtrait qu’elles n’ont pas encore trouvé l’endroit ou acheter ces déguisements. Pouvons-nous arrêter nos jeunes conducteurs de se déguiser en jeunes sur civières. Et enfin, stoppons les déguisements camouflés dans une boîte en bois recouverte d’un drapeau unifolié, qui nous sont livré régulièrement d’Afghanistan.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Curieux2010 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine