Magazine Europe

Silence radio Aujourd'hui (14 avr

Publié le 14 avril 2010 par Hrvatska

Silence radio

Aujourd'hui (14 avril 2010) quatre personnes ont été arrêtées suite à la publication du Registre des anciens combattants. Si on ajoute l'arrestation de Marko Rakar, cela fait cinq. 

Des activistes sont arrêtés, des citoyens sont arrêtés, leurs appartements, leurs bureaux, leurs voitures sont fouillés, leur matériel informatique et autre est confisqué et passé au peigne fin... La répression est totale !

Et pourtant le Registre des anciens combattants est une supercherie qui méritait d'être dénoncée.  Le secret censé l'entourer à tout prix n'est qu'un prétexte car la Croatie est un pays qui a été agressé par la Serbie. Aucun combattant croate ne peut sérieusement se sentir menacé après tant d'année à moins qu'il n'ait lui-même commis des "saloperies" contre des civils ou des prisonniers de guerre, ou perpétré d'autres scélératesses du genre. Mais rapidement le Registre des anciens combattants et le secret qui l'entoure ont servi au HDZ pour former une classe de privilégiés qui avait de bonne raison de lui être favorable.  

Toujours est-il que Jadranka Kosor est effectivement en train de jeter en prison les gens qui ont effectué leur devoir de citoyen en mettant à jour cette immense magouille autour du Registre des anciens combattants. Un registre dont les effectifs, rappelons le, ont explosé bien des années après la fin des combats, notamment sous les années Kosor. Car il ne faut pas perdre de vue que cette dernière a été à la tête pendant six ans du fameux ministère de la Famille, de la Solidarité entre les générations et les Anciens combattants. Il ne faut donc surtout pas que l'on apprenne quelle politicienne consciencieuse et honnête elle était.

Mais croyez-vous que la presse internationale parle de cette répression tout azimut menée afin de protéger un pouvoir qui faisait tout  et n'importe quoi tant il était convaincu que le pays était sa chose privée. Non, silence radio du côté des médias traditionnels. Et pas davantage d'articles de la part des grandes agences de presse internationales qui savent pourtant sortir des papiers complets sur des événements futiles lorsque l'occasion se présente. 

Tout cela confirme ma thèse sur une Europe qui cherche à protéger à tout prix la marionnette qu'elle a installée au somment de l'état croate. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hrvatska 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte