Magazine Golf

Faut-il passer au swing Stack & Tilt ?

Publié le 28 octobre 2007 par Yohan

Une nouvelle approche du swing commence à faire parler d’elle et certains vont jusqu’à parler de swing Next Generation. Cette technique s’appelle le Stack & Tilt et à la regarder, elle va faire hurler pas mal de professeurs qui passaient leur temps à corriger des points qui justement font parti de la technique. Parmi eux, on notera l’absence de transfert, la retour en un bloc, l’absence de mains, des jambes plus en action et donc moins fermes.

Certains pros ont adopté le Stack & Tilt sur le PGA Tour. Parmi eux, Jose Maria Olazabal, Aaron Baddeley, Mike Weir ou Will Mc Kenzie.

La preuve par l’exemple

Dans l’exécution d’un swing Stack & Tilt, le joueur prend appui sur son pied gauche et cela doit rester ainsi tout au long du mouvement. Pour éviter le transfert vers la jambe arrière, celle-ci va se tendre. Le retour se fait en un bloc.

Pour le détails des explications, l’article Stack & Tilt vu par un amateur est assez complet. Le débat est également ouvert sur forum Coachingolf

Premier cours de Stack & Tilt

Les premières conclusions sont très encourageantes. Certains semblent dire que cela rend le golf un peu plus facile. C’est véritablement sur les fers et hybrides que le Stack & Tilt est le plus efficace. Bémol toutefois pour une utilisation sur le Driver et les bois.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yohan 36 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines