Magazine Focus Emploi

Les 3 bonnes nouvelles du blog de l’employabilité

Publié le 15 avril 2010 par Agirplus

William Shakespeare chuchotait au monde dans Antoine et Cléopâtre : « Les mauvaises nouvelles, laissez-les s’annoncer d’elles-mêmes à l’instant où elles nous touchent ».

Une vision que partage le blog de l’employabilité en vous annonçant chaque semaine ses 3 bonnes nouvelles. Parce qu’être employable est aussi un état d’esprit.

Les 3 bonnes nouvelles du blog de l’employabilité

1. Les créations d’entreprises toujours en forte hausse

En mars 2010, le nombre de création s’accroît de 15,7%, autoentrepreneurs compris.

L’engouement pour le statut d’autoentrepreneur ne semble pas se démentir. Après la très forte hausse enregistrée au mois de février, la création d’entreprises poursuit sur sa lancée au mois de mars, selon les derniers chiffres publiés par l’Insee ce jeudi matin.

2. Les offres d’emploi repartent à la hausse sur le web

Légère éclaircie sur le marché de l’emploi. Sans atteindre les niveaux de l’avant-crise, le baromètre d’avril 2010 progresse de 10% par rapport à l’année dernière.

Pôle emploi a d’ailleurs dressé le paysage du recrutement en Ile-de-France :

Du boulot pour les informaticiens, les commerciaux, les agents d’entretien, mais pour les autres, il faudra attendre.

Les ingénieurs et informaticiens : 14.721 intentions d’embauche.

Agents d’entretien de locaux : 12.046. Dans la région, le turnover est important, ce qui explique le nombre important d’intentions d’embauche dans ce secteur. Près d’un poste sur quatre est saisonnier.

Les 3 bonnes nouvelles du blog de l’employabilité

Les commerciaux : 10.319 jobs. Sans surprise, les candidats seront surtout recrutés à Paris et à La Défense.

Les professionnels du spectacle : 8.720 postes. Dans la région, ils sont en augmentation. Mais restent plutôt précaires: 58% des embauches sont de courte durée.

3. Créer son entreprise sous le statut de l’EIRL sera possible dès janvier 2011

« Jusqu’à présent, un entrepreneur pouvait être ruiné au moindre revers professionnel. C’est la fin de ce scandale français ! », s’est félicité le secrétaire d’Etat aux PME, Hervé Novelli, après que le Sénat ait entériné son projet de loi pour créer le statut d’EIRL. Dès le 1er janvier 2011, les futurs créateurs pourront choisir de déclarer au registre du commerce les biens qu’ils souhaitent affecter uniquement à leur patrimoine professionnel et protéger ainsi leurs biens personnels.

N’hésitez pas à partager vos bonnes nouvelles : jc.saintgermain@agirplus.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Agirplus 172 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte