Magazine Sport

Interview - Florian Makhedjouf

Publié le 16 avril 2010 par Supra

Florian Makhedjouf : " Il faut préparer la saison prochaine "
http://www.lemeilleurdupsg.com/images/news/image/florian_makhedjouf/florian_makhedjouf.jpg



Q.M : Bonjour Florian. Merci d'avoir accepté cet entretien. Peux-tu nous parler de tes premières années de footballeur jusqu'à aujourd'hui ?

Florian Makhedjouf : J'ai débuté le football à l'âge de 6 ans à l'ES Vitry. L'année suivante, j'ai joué à l'US Villejuif jusqu'en moins de 13 ans DH. J'ai alors rejoint à l'US Ivry où j'ai évolué en moins de 13 ans DH et en moins de 14 ans fédéraux. C'est là, après plusieurs contacts avec des clubs français, que Pierre Reynaud m'a contacté pour signer à Paris.



Q.M : Quelles étapes as-tu passées depuis ton arrivée au PSG ?

F.M : J'ai joué deux années en moins de 16 ans nationaux. La seconde année, j'ai participé à la finale du championnat de France perdue contre Marseille 0-1. Après une année en moins de 18 ans, j'ai alterné avec la CFA. C'est l'année dernière que j'ai fait ma première apparition dans le groupe professionnel. C'était contre Rennes (défaite 0-1 au Parc des Princes, ndlr). Cette année, je joue avec la CFA.

Q.M : Justement, racontes-nous ton expérience avec le groupe professionnel pour affronter Rennes la saison dernière.

F.M : C'était une super expérience. Dans le groupe, c'est Mamadou (Sakho, ndlr) qui m'a guidé et qui m'a accompagné. Tout était nouveau pour moi, il m'a bien aidé. Sinon, j'ai découvert l'ambiance du Parc des Princes. C'était impressionnant. Je n'ai pas joué, mais j'ai pu apprécier l'atmosphère du stade pendant l'échauffement et pendant le match sur le banc de touche. Ça donne envie d'y retourner, mais sur le terrain !

Q.M : Quel sont tes objectifs personnels et ceux du club cette saison ?

F.M : Jouer le plus possible, progresser, gagner le maximum de matches avec la CFA et,si possible, signer un contrat professionnel.


Q.M : Te fixes-tu une date pour évoluer avec le groupe professionnel ?

F.M : Je n'ai pas un temps limité pour prouver ma valeur, mais je dois avouer que, personnellement, j'aimerais évoluer avec le groupe professionnel d'ici la saison prochaine. L'expérience vécue lors de PSG - Rennes me motive encore plus.

Q.M : Envisages-tu ton avenir à Paris ?

F.M : Je ne pense pas trop à mon futur, mais pour l'instant je n'envisage pas de quitter Paris. C'est le club de mon coeur. J'ai déjà eu plusieurs contacts avec d'autres clubs, mais je préfère prendre mon temps, tout étudier pour faire le bon choix. Tant que je pense avoir ma place à Paris, je ne vois pas pourquoi je partirais.

Q.M : Jouer à l'étranger, tu y penses ?

F.M : Bien sûr, cela peut être intéressant de connaître une autre culture, d'apprendre à vivre dans un environnement qu'on ne connaît pas, et pratiquer un football différent. Le championnat espagnol est celui qui m'attire le plus, mais une nouvelle fois, j'ai encore le temps.

Q.M : Qui gère ta carrière ?

F.M : J'ai un agent, mais mon père me donne souvent des conseils. Son opinion est très importante pour moi, je la prends toujours en compte.

Q.M : Envisages-tu autre chose si tu échoues au niveau du football ?

F.M : Je passe mon BEP comptabilité, mais je dois avouer que je ne m'imagine pas échouer. Je n'envisage pas l'échec. Je donne tout ce que j'ai pour réussir dans le football.

Q.M : Peux-tu nous dire quelles sont, d'après toi, tes qualités premières et les aspects sur lesquels tu dois le plus progresser ?

F.M : Je suis rapide, j'ai plutôt une bonne vision du gauche et un bon pied gauche. En revanche, je pense que je dois travailler mon jeu de tête. Je dois aussi mieux lire les trajectoires, mieux anticiper certaines actions. Je suis encore en phase d'apprentissage.

Q.M : Quel est ton pronostic pour le podium final de la Ligue 1 ? A quelle place vois-tu le PSG terminer ?

F.M : Marseille champion de France devant Lyon et Bordeaux. Le PSG stagne et va terminer dans le ventre mou du championnat, un classement malheureusement assez habituel.



Q.M : En parlant du PSG, que pensez-vous de la situation que traverse le club actuellement ?

F.M : Dans le football, il n'y a pas de secret. Soit on est au top, soit on se cherche, on n'avance pas. C'est encore plus vrai avec le PSG. Pour moi, ça reste un grand club mais la confiance n'est pas là. Je crois et j'espère qu'ils vont retrouver les sommets. Il faut préparer la saison prochaine. D'après moi, Antoine Kombouaré est l'homme de la situation.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Supra 201 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine