Magazine Asie

Ciné-club : Calcutta

Publié le 19 avril 2010 par Safran
Ciné-club : CalcuttaAncienne capitale de l'Empire britannique, maintenant capitale du Bengale occidental, Calcutta (rebaptisée Kolkata) était la 3e ville de l'Inde par sa population, derrière Bombay et Delhi, lors du recensement de 2001.
Ville natale de Tagore, Calcutta est un important centre culturel, les Bengalis étant considérés comme les intellectuels de l'Inde. De nombreux écrivains, tels Amitav Ghosh, Vikram Seth, Arundhati Roy et Jhumpa Lahiri sont d'origine bengalie, mais habitent souvent à l'étranger.
Howrah Bridge (nb,1952)
Ciné-club : CalcuttaUn homme arrive à Calcutta afin d'y enquêter sur le meurtre de son frère qui était en possession d'un bijou d'une grande valeur. Grâce à son conducteur de calèche, il s'insinue dans les bas-fonds de la ville et dans un cabaret où il rencontre une charmante jeune danseuse...Dans ce policier, où l'intrigue s'avère un peu légère, on tombe sous le charme de Madhubala (photo) et de la musqiue d' O.P. Nayyar, toujours en adéquation avec l'histoire ; voyez une chanson du film.
La photo du haut montre le pont de Howrah où se déroule une partie de l'action du film.
Réalisateur : Shakti SamantaHéroïne : Madhubala
Héros : Ashok Kumar (un peu âgé pour le rôle)Compositeur : O.P. NayyarChanteuse : Asha
Notre avis : 3/5
Mahanagar (La Grande Ville, nb, 1963)
Ciné-club : CalcuttaDans une famille élargie de Calcutta, la vie est difficile : alors que le fils doit cumuler 2 emplois pour nourrir sa famille, son épouse évoque la possibilité de travailler aussi. Malgré l'opposition des beaux-parents horrifiés, elle devient vendeuse de machines à tricoter et commence à apprécier son indépendance. Bien que la ville de Calcutta soit peu présente visuellement, ce film offre l'intérêt d'une description du mode vie d'une famille peu aisée et montre l'état d'esprit conservateur qui régnait dans cette ville dans les années 1960.
L'actrice principale est particulièrement remarquable par son jeu subtil. On découvre, dans son premier rôle à 15 ans, Jaya Bhaduri qui deviendra l'épouse d'Amitabh Bachchan.Réalisateur : Satyajit RayHéroïne : Madhavi Mukherjee
Héros : Anil Chaterjee
Compositeur : Satyajit Ray
Notre avis : 4/5
Yuva (Jeunesse, 2004)
Ciné-club : CalcuttaSur le pont de Vidyasagar à Kolkata (le nouveau pont), 3 hommes se croisent dans des conditions dramatiques. Par flash-back, le film remonte dans la vie des jeunes hommes impliqués : un militant politique, un voyou et un fils de bonne famille qui vivent leur vie chacun de son côté avant que le hasard les réunissent.
Une histoire très bien construite qui devient linéaire dans la seconde partie, et fort bien servie par les acteurs. Abhishek Bachchan est excellent dans son rôle de voyou, il faut le signaler.
Réalisateur : Mani Ratnam
Héroïnes : Rani Mukherji, Kareena Kapoor, Esha Deol
Héros : Ajay Devgan, Abhishek Bachchan, Vivek Oberoi
Compositeur : A.R. Rahman
Chanteurs : Alka, Madhushree, Sunita, A.R. Rahman, Adnan Sami, Lucky Ali (fils de l'acteur Mehmood)
Notre avis : 3,5/5
Parineeta (2005)Ciné-club : CalcuttaParineeta (La Femme mariée) met en scène deux familles voisines de niveau social différent dans les années 1960 à Calcutta. La famille aisée, qui élève pratiquement la fille des voisins, voit son fils tomber amoureux de sa voisine avec laquelle il partage une grande complicité.
Tiré du roman de l'écrivain bengali Sarat Chandra Chaterjee, le thème est un grand classique ; néanmoins, l'ambiance, rehaussée par les décors et les costumes extrêmement soignés, ainsi que le jeu des deux acteurs principaux font de ce film une œuvre supérieure à la moyenne.
Réalisateur : Pradeep Sarkar
Héroïne : Vidya Balan (1er film)
Héros : Saif Ali Khan
Compositeur : Shantanu Moitra
Chanteurs : Sunidhi Chauhan, Shreya Ghoshal, Sonu Nigam
Notre avis : 4,5/5

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte