Magazine Société

L'esclavage, inventaire en cours...

Publié le 24 juin 2008 par Garoffat

Saint Exupéry parle de sa rencontre avec l'esclavage du XXIème siècle dans un passage de « Terre des Hommes » :


« Parfois l'esclave noir, s'accroupissant devant la porte, goûte le vent du soir. Dans ce corps, pesant de captif, les souvenirs ne remontent plus. A peine se souvient-il de l'heure du rapt, de ces coups, de ces cris, de ces bras d'homme qui l'ont renversé dans sa nuit présente (…) Un jour pourtant, on le délivrera. Quand il sera trop vieux pour valoir ou sa nourriture ou ses vêtements, on lui accordera une liberté démesurée. Pendant trois jours, il se proposera en vain de tente en tente, chaque jour plus faible, et vers la fin du troisième jour, toujours sagement, il se couchera sur le sable. J'en ai vu ainsi à Juby [Cap Juby, sud maroc], mourir nus. Les Maures coudoyaient leur longue agonie, mais sans cruauté, et les petits des Maures jouaient près de l'épave sombre, et, à chaque aube, couraient voir si elle remuait encore, mais sans rire du vieux serviteur. Cela était dans l'ordre naturel (…) Il se mêlait peu à peu à la terre. Séché par le soleil et reçu par la terre. »  

Sur ARTE+7 On peut revoir le documentaire Chasseurs d’esclaves diffusé sur arte le 24 juin 2008, pendant encore quelques jours. La soirée, les deux premiers reportages et le débat… Voilà bien une « histoire trop complexe pour une époque qui a besoin de vérités simples », que l’histoire des traites négrières et de l’esclavage en général.

Aujourd’hui encore, un préfet mauritanien parle de « réalités… très spécifiques » pour parler de l’esclavage dans son pays. La dernière abolition de l’esclavage en Mauritanie date de 1982 (la première datant de 1905 sous la colonisation française)!!!

Je partage une analyse présentée dans le débat d’arte ce soir. L’histoire des traites d’esclaves n’est pas une affaire de noirs contre blancs, d’arabes contre noirs ou d’arabes contre blancs. C’est une affaire d’esclavagistes contre esclaves. Et c’est surtout une histoire qui ne s’écrit pas uniquement au passé. Regarder et diffuser le documentaire Chasseurs d’esclaves visible sur ARTE+7 c’est AGIR contre l’esclavage qui sévit encore aujourd’hui sur notre planète. http://www.esclavagemoderne.org/ 

On ne peut pas rester indifférent ou passer cette réalité sous silence ici ou ailleurs.

Lire aussi

LE MESSAGE POURPRE

CHASSEURS D’ESCLAVES

Sur les lignes de partage du monde, les questions de société, on ne peut se permettre de regarder uniquement avec l’œil droit ou l’œil gauche si on veut obtenir une vue d’ensemble.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Garoffat 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine