Magazine Société

Arts et traditions d’afrique du profane au sacre

Publié le 20 avril 2010 par Xp14
Monsieur Jean Dionis du Séjour, maire d’Agen, député de Lot-et-Garonne et Madame Nadège Lauzzana, adjointe à la culture ont le plaisir de vous convier à la présentation de l’exposition «ARTS ET TRADITIONS D’AFRIQUE, DU PROFANE AU SACRE », lors d’une conférence de presse le jeudi 6 mai 2010 à 10h45 en l’église des Jacobins et en présence de Catherine et Patrick Sargos, collectionneurs.
Afin de mieux connaître les expressions artistiques et culturelles des civilisations et peuples premiers, longtemps ignorés dans la culture occidentale, mais pour lesquelles le public montre un réel intérêt depuis l’ouverture du musée du quai Branly, le Musée des Beaux-Arts d’Agen présente aux Jacobins une exceptionnelle exposition d’art africain - plus de 200 objets rares et inédits - provenant d'une importante collection privée et qui sera présentée du 7 mai au 15 novembre 2010.
Black Africa Mix
Inscrite dans le cadre de la saison culturelle 2009/2010 de la ville d’Agen, dont l’Afrique noire constitue le fil rouge et à laquelle ont été conviés les associations, partenaires et institutions du territoire de l’agglomération, cette exposition en sera le point d’orgue … avec ses œuvres anciennes, accompagnées de commentaires, de photos inédites et de reportages contemporains.
L’exposition
Au-delà de la très grande variété des formes et des couleurs de ces objets extraordinaires (statues, masques, fétiches, reliquaires, sièges et trônes, éléments architecturaux, costumes, instruments de musique, etc.), l'exposition propose d'en découvrir leur dimension culturelle, religieuse et sociale. En effet, en Afrique, l'art traditionnel est étroitement lié à la vie religieuse et plus largement à l’ensemble de la vie sociale ; le fonctionnement de la société tribale est intimement lié à la pensée magique, soit directement, comme dans la divination ou dans la médecine traditionnelle, soit par l’intermédiaire des cérémonies rituelles et des mascarades. Ces dernières mélangent l’aspect festif du spectacle éblouissant des danses ou des chants et l’aspect plus sombre des invocations des esprits : esprits des dieux, des morts ou des ancêtres, esprits de la brousse ou de la pluie, esprits des sociétés secrètes qui sont responsables de l’ordre social et qui imposent leur loi d’une manière aussi discrète que déterminée.
L’exposition offrira un parcours à travers les principaux pays de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique centrale.
Après une introduction consacrée à la vie traditionnelle par le biais d'une riche iconographie, les pièces, replacées dans leur contexte à l'aide de commentaires et de photographies, seront présentées par grande provenance :
- Les arts de l'Afrique de l'Ouest : Mali, Burkina Faso, Guinée, Côte d'Ivoire…
- Les arts du Nigeria
- Les arts du Cameroun
- Les arts d'Afrique centrale : les pays autour de la République démocratique du Congo : Congo, Gabon, Angola, Zambie…
- Une section thématique et transversale est consacrée à la figuration animalière.
- Le vaudou : des œuvres provenant du Bénin et associées à un reportage photographique inédit permet de mieux connaître cette pratique encore trop fantasmée.
- Enfin, un espace de l'exposition est consacré à la Mauritanie, qui a développé une forme unique et remarquable d'art, celui du coffre ouvragé. Cette tradition artistique liée au nomadisme a aujourd'hui quasiment disparue.
Source : http://www.agen.fr/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xp14 407 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine