Magazine Médias

MIP TV 2010, un vent d'interactivité web/tv

Publié le 20 avril 2010 par Sberthault

MIP TV 2010,  un vent d'interactivité web/tv

La semaine dernière se tenait à Cannes le Mip TV, le rendez-vous des producteurs, acheteurs, diffuseurs de programmes de télévision. Deux sujets ont, semble-t-il, agité ce petit monde : l'éventuelle nomination d'Alexandre Bompard à la présidence de France Télévision pour les potins, et les programmes TV qui font intervenir le web, une vraie tendance de fond.

D'ailleurs le Mip est entré en ébullition à l'occasion de la conférence de Chloé Sladden, responsable des partenariats Médias chez Twitter. Ses arguments à l'attention des responsables Média ? Twitter est le nouveau café du commerce, la machine à café devant laquelle les internautes parlent des programmes de télévision. La différence, et elle est majeure, c'est le direct. Les gens parlent du programme sur Twitter pendant le programme. Twitter lance un site pour encourager les médias à intégrer le site de micro-blogging dans leur programme, avec des chiffres, des études de cas qui montrent que certains ont pu véritablement augmenter leur audience par ce biais.

Un autre exemple de la prise de conscience de l'intérêt du web dans les programmes TV est le bruit qu'a fait la présentation de StarlingTV. Point de programme télé, il s'agit d'un nouveau réseau social. Ici, les gens s'inscrivent en renseignant leurs programmes télé préférés et vont pouvoir partager et échanger sur ces programmes, notamment en direct pendant leur diffusion !

Myspace avait déjà proposé ce type d'interactivité dans la première saison du programme web Married On Myspace produit par Endemol US. Il s'agissait d'un outil de la société ClipSync qui proposait de regarder un épisode donné dans une sorte de salle de tchat pour pouvoir en discuter avec les internautes "présents".

Facebook Connect tel qu'il a été utilisé jusqu'à présent par les chaines de télé impliquait de regarder le programme sur le web, avec tous les problèmes afférents (mauvaise qualité, buffering, etc.) et impliquait aussi une obligation de direct. Ce n'est plus le cas avec Starling, qui laisse les fans discuter du programme 24h/24.

En parallèle du Mip, Sony lançait la nouvelle publicité de ses écrans Bravia. Publicité qui promeut les contenus accessibles sur le téléviseur via Internet...

Sarah Berthault


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sberthault 134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte