Magazine Côté Femmes

Le mariage expliqué aux garçons

Publié le 20 avril 2010 par Junkan @JunkanMood

Ces deux derniers jours, c'est la mode dans la blogosphère féminine de parler des garçons. J'avais prévu cet article depuis un moment mais du coup ça tombe bien, je suis blogo-tendance ! J'ai voulu faire cet article à force de discussions avec des filles, qui, au bout d'un certain nombre de temps en couple, attendent impatiemment que Mamour leur fasse LA demande. Sauf que pour beaucoup, ça tarde et les excuses, bonnes et mauvaises, fusent dans tous les sens. Donc mesdemoiselles qui sont dans ce cas, je vous en prie, faites lire ceci à votre cher et tendre, et après, demandez-lui d'essayer d'argumenter de nouveau. Vous allez voir, ça sera rigolo !

On va commencer par une petite introduction, histoire de bien comprendre le pourquoi du comment. Pourquoi les filles veulent se marier ? Alors je parle bien entendu de la majorité, mais je suis tout à fait consciente qu'il y a des exceptions, j'en connais même plusieurs. Mais là on va faire le cas général.

Donc les garçons, remémorez-vous un peu votre enfance. Je suis sûr que vous jouiez avec des super-héros, au policier, au pompier, au docteur (?), enfin bref, tout ce qui inspire virilité, protection, je suis un homme un vrai un dur quoi. En grandissant, je vous le souhaite, vous avez donc trouvé une jolie demoiselle à choyer et à protéger. Votre rêve de gosse est en quelque sorte réalisé, vous êtes un peu le super héros de mademoiselle. La société elle-même place l'homme en sexe fort (eh oui, encore...), celui qui a pour mission de veiller à ce que tout se passe bien, que la famille mange bien, s'amuse, et dont les enfants pensent "Mon Papa, trop c'est le meilleur !".

Maintenant, passons aux filles. Vous croyez que petites on jouait avec Barbie ménage et Barbie cuisine ? Et bien entendu vous allez me dire "waiiii et la dînette alors ?". C'est là que vous vous gourez : ce qui était cool dans la dînette, c'était de faire semblant de préparer le goûter et le thé pour la réunion entre poupées copines ! Et pas l'envie de s'affirmer déjà comme femme au foyer ! Non non, nous, petites, on voulait la Barbie princesse. Retenez bien ce mot: prin-cesse. Le but ultime de toute fille de base (et on est nombreuses !), au moins UNE fois dans notre vie. Et comme malheureusement le bal pour trouver le prince charmant est plus franchement à la mode, qu'a-t-on comme occasion dans notre vie de devenir princesse ? Bah oui, le mariage. Alors, oui, la fille se marie aussi pour la robe, parce que ce jour-là, elle veut être la plus belle, et pas seulement à vos yeux, ne rêvez pas. Oui, elle veut être le centre de toutes les attentions, à vos côtés, juste un jour. Oui, elle veut une fête à son image. Est-ce vraiment trop demander ? A côté des 365 jours de ne serait-ce qu'une année, il me semble que c'est tout à fait raisonnable.Et ce n'est pas la seule raison pour laquelle nous voulons vous épouser, mais j'y reviendrai en fin d'article.

http://www.mariage-avenue.com/photos/mariage-detblsp005-2525-1.jpg

La valse des arguments


Je sais que les garçons fourmillent d'arguments pour ne pas se lancer. J'ai sondé un peu les specimens autour de moi, et le premier argument qu'on m'a donné, c'est l'engagement. Ok. Oui, c'est sûr, c'est un engagement, normalement à la vie à la mort. Maintenant dis-moi monsieur, as-tu l'intention d'avoir des enfants un jour ? Ou peut-être en as-tu déjà avec la femme qui partage ta vie ? Non, parce que dans le genre engagement... encore un mariage, tu peux toujours le briser, mais tes enfants, c'est déjà un bon cran au-dessus ! Si tu n'as pas d'enfant, tu auras peut-être déjà sauté le pas sur d'autres formes d'engagement, comme l'achat de biens en commun, type immobilier. Il te faut quoi de plus pour être sûr que c'est la femme que tu veux pour la vie ? Il faut certes être sûr de soi, que c'est la bonne et tout, mais est-ce vraiment la peine de retourner cette question dans tous les sens ? Personne ne peut encore lire l'avenir, et si l'incertitude nous empêchait de prendre des décisions, on serait tous de vieilles loques pauvres dans nos canapés moisis.


Autre argument, le coût. Oui, aussi, ça coûte cher un mariage. Vous voyez je suis sympa quand même, je suis d'accord avec vous. Sauf que pour moi ce sont des obstacles qui se contournent. Que vous décidiez de tout payer ou que votre famille vous aide, je vais vous livrer un secret. La fille, ce qu'elle attend le plus en fait, c'est pas forcément le jour J. Elle sait très bien qu'elle sera hypra stressée ce jour là, même si elle en crève d'envie. Mais avant ça, ce dont elle rêve c'est la demande. Que vous lui proposiez d'être liés jusqu'à la fin de vos jours. Et croyez-moi, une fois la chose faite, le temps qu'elle arrête de s'exciter dans tous les sens parce qu'elle est engaged et que c'est trop de la balle, vous avez le temps de mettre de côté ! Je pense que pour beaucoup de filles, du moment que c'est convenu au départ, si après la demande vous ne vous mariez que 18 mois ou 2 ans après pour des raisons budgétaires, elle devrait accepter. Elle s'en fout, elle est fiancée, c'est trop cool. Et elle préfèrera attendre un peu plus pour avoir le mariage de ses rêves que de se précipiter et devoir faire beaucoup de concessions. Ah oui par contre du coup, la fille voudra une bague. Pour bien prouver à tout le monde qu'elle est fiancée. Parce que ok, ça arrive à plein de monde, mais on a toujours du mal à imaginer que ça puisse nous arriver à nous aussi.
Vous me direz aussi que c'est cher pour seulement une journée ou deux. Je vous demanderai alors de songer à toutes ces choses totalement éphémères pour lesquelles vous mettez le prix : voyages, restaurants, sorties, etc. N'y prenez-vous pas tout de même du plaisir et n'y gagnez-vous pas de bons souvenirs ? Regrettez-vous l'argent dépensé sous pretexte que vous ne pouvez plus le toucher du doigt à l'instant présent ? Et enfin sur ce sujet, petite astuce : la nouvelle mode, c'est de faire sponsoriser son mariage, c'est à dire proposer aux prestataires de vous faire des réductions assez importantes, en échange de publicités auprès de vos invités, dans la presse suite à cet évènement particulier, etc. Internet regorge d'informations sur cette nouvelle tendance !


Troisième argument: la peur du divorce et de son coût. J'avoue que j'ai un peu de mal à concevoir qu'on ne veuille pas s'engager dans le mariage pour le jour où ça finira. Certes, on sait que près d'un mariage sur deux capote de nos jours. Mais l'autre moitié vous en faites quoi ? Vous croyez que ce ne sont que des gens malheureux qui se forcent à rester ensemble ? Que neni ! Et savez-vous qu'il existe des contrats de mariage qui permettent dès le départ de séparer les biens, ce qui facilite grandement les choses si divorce il y a ? Maintenant, ça c'est être réaliste, par contre si vous pensez éventuellement à vous marier mais que vous êtes sûrs de divorcer, c'est être pessimiste. Et autant ne pas vous marier, c'est que vous n'êtes vraiment pas sûrs de vous. Quant au coût, selon les biens que vous aurez achetés ensemble ou si vous avez des enfants, une séparation aura de toute façon un coût élevé. Mariage ou non. Et puis on m'a dit aussi que c'est le mariage qui pouvait détruire le couple. Une amie a témoigné très justement en disant qu'une fois le mariage prononcé, chacun croit l'amour acquis. C'est effectivement une erreur à ne pas faire, et il faut continuer chaque jour à se découvrir et à faire des concessions pour la bonne entente du couple. C'est le genre de choses dont il faut discuter avant, et l'une des raisons pour lesquelles je suis personnellement pour que les amoureux vivent ensemble avant le mariage, et ne restent pas chez leurs parents comme à l'époque. Vivre au quotidien avec la personne que l'on aime donne lieu à bien des surprises, et pas toujours bonnes !


Je terminerai cet article par la raison principale pour laquelle les filles veulent se marier, et pour celà je vais citer mon amie M., qui est contre toutes les raisons bancales que l'on nous donne parfois (en symbole de l'amour, parce que c'est dans l'ordre des choses, parce que la famille nous fout la pression, etc.)"Pour résumer, je dirais que ce que je n'aime pas dans le mariage, c'est la pression sociale qui l'entoure, les gens se marient pour des raisons parfois aberrantes et ils en oublient le principal, à savoir : lancer le pari qu'un couple va rester à s'aimer le plus longtemps possible, à essayer de construire concrètement des choses et de le faire par plaisir." Alors messieurs, quel mal ou quelle frivolité voyez-vous dans le fait qu'une femme veuille faire ce pari avec vous ?

crédit illustration : mariage-avenue.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Junkan 2433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte