Magazine Séries

Stargate Universe – Episode 1.13

Publié le 20 avril 2010 par Speedu
. / Faith
Saison 1, Episode 13 sur 20
Diffusion vo : SyFy – 16 avril 2010
Stargate Universe – Episode 1.13 Stargate Universe – Episode 1.13 Stargate Universe – Episode 1.13
L’équipage du destiny part faire du camping.

Ah enfin ! Je revis ! Des scènes en extérieur dans la verdoyante forêt de Vancouver. Mes yeux sont à la fête. Sérieusement, c’était bon de sortir enfin des couloirs sombres et peu éclairés du destiny. Rien que pour ça, l’épisode est bon.
Parce qu’à coté de cela, bah il n’y a rien. Mais rien avec un R majuscule que je n’ai pas mis. Mais nada, nib, que dalle. Juste une partie de l’équipage qui va camper un mois dans une prairie. C’est tout. Et c’est déjà beaucoup. Un équipage limite lobotomisé tellement ils sont zens. Un obélisque extraterrestre ? On s’en fout. Dieu ou pas dans le destin des voyageurs ? On s’en fout. Rester ? On s’en fout. Renter ? On s’en fout. Que les aliens créateurs de la planète soient méchants ? On s’en fout. Qu’ils soient gentils ? On s’en fout. Il y a juste la question des latrines à creuser qui fait dire à deux mecs qu’ils ne s’en foutent pas. Il faut dire que ça tombe sur eux de creuser les chiottes du campement. Je les comprends.
Pour autant, cette ambiance « on s’en fout » passe bien chez moi. C’est le premier épisode où il ne se passe rien que j’apprécie. Et pourtant, la moitié des précédents épisodes, bah, il ne se passait rien non plus.
En fait si, il est censé se passer quelque chose. Les civils et les militaires doivent se réconcillier. L’idée est bonne, la matérialisation pas terrible. Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi TOUS les civils sont contre les militaires. Mais à part ça, c’était évident qu’une pseudo paix et compréhension s’installerait. Le problème est qu’on ne voit rien ou presque de ce rapprochement vu qu’on fait l’ellipse totale du mois sur la planète.
L’avantage de l’ellipse, c’est que Young ne boite plus et Rush ne fait plus semblant d’avoir mal au rein / bide / coeur suivant les plans et son positionnement de main.
Sinon, à part ça, c’était assez lourd l’introduction de la grossesse de TJ. On l’avait tous compris bien avant qu’elle ne le « révèle ». Voire même dès sa première grimace dans mon cas. Et je chie d’une puissance infinie sur l’idée à la con de rapprocher Eli et Camille. D’ailleurs, par principe, je chierais avec une puissance infinie sur toute idée qui concerne Camille, sauf sa mort ou son départ définitif.
Je pourrais aussi parler du gourou de l’équipe mais il était tellement caricatural avec ces « Dieu a fait ci, Dieu a choisi ça » qu’il vaut mieux pour lui que je m’abstienne de m’attarder sur son cas.
Je pourrais aussi parler des l’idiotie de Scott, Chloé et les autres mais il ne vaut mieux pas. « On reste et rien ne nous fera changer d’avis ! », « non, vous revenez sur le vaisseau » « ok » … Oui, c’est un poil exagéré mais pas tant que ça quand vous y repensez.
Bref, 7/10

Il ne se passe rien de rien mais ce n’est pas chiant pour une fois. L’épisode se déroule sans problème. Je regrette simplement que les scénaristes ne savent pas écrire la moindre psychologie parce qu’il y avait bien mieux à faire avec cet épisode où un vrai choix de vie et de futur se posait légitimement mais que l’épisode a passé complétement à la trappe ou presque.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines