Magazine Séries

Doctor Who – Episode 5.03

Publié le 20 avril 2010 par Speedu
. / Victory of the Daleks
Saison 5, Episode 3 sur 13
Diffusion vo : BBC – 17 avril 2010
Doctor Who – Episode 5.03 Doctor Who – Episode 5.03 Doctor Who – Episode 5.03
Le docteur rend visite à Churchill durant la seconde guerre mondiale et ce dernier lui présente l’arme absolue de l’Angleterre : les Daleks.

Ils sont de retour pour lui jouer un mauvais tour. Afin d’exterminer l’humanité, afin d’étendre leur voile jusqu’à la voie lactée, force blanche, force rouge. La team Dalek fournisseur officiel de lumière ! Ne vous rendez pas du tout parce que ça sera quand même la guerre ! La guerre oui la guéguerre !
Malheureusement, nous n’entendrons pas cela à priori en vf vu que David Manet alias James de la Team Da … Rocket ne sera plus la voix du bon docteur. Sauf si ils refont le même coup qu’en fin de saison 1 où il ne prétait pas sa voix à Ten juste après la régénération mais reprenait avec succès, classe et justesse le rôle dès le christmas special.
Et oui, je suis traumatisé par Pokemon. Tiens d’ailleurs, la voix française de Martha chante le générique de la saison 12 de Pokemon au passage. D’ailleurs, à peu près toutes les voix de Doctor Who ont fait Pokemon un jour ou l’autre, ce qui est normal après plus de 600 épisodes de la franchise à succès japonaise. Doctor Who, Pokemon, deux séries hyper cultes à leur niveau.
Mais bon, à part ça, l’épisode rend aussi hommage aux power rangers avec les 5 couleurs. Enfin non, Moffat a expliqué que c’était par rapport au film des années 60 en couleurs et tout ça. Mais on s’en fout, le résultat est qu’aujourd’hui, tout le monde a pensé Power Rangers ou Bioman en voyant ce plan des 5 Daleks cote à cote. Surtout que les couleurs symbolisent les mêmes stéréotypes que dans les séries de ce type (chef, intello, stratège, …)
Etait-ce ridicule ? Oui visuellement. Par contre, cela ouvre une porte intéressante pour les Daleks avec différentes personnalités si celles-ci sont bien exploitées. D’ailleurs, comme le dit le mec qui essaye de ne pas ressembler à Ten, ils ont gagné. Pour une fois. Mais ils ne pouvaient que gagner grâce à leur plan. Si Eleven choisissait l’autre solution, la Terre était détruite et cela était forcément une défaite pour le docteur qui a fait de notre planète sa maison. Normal, on ressemble à des seigneurs du temps après tout. Les Daleks sont donc les plus forts. Enfin, plus forts que Eleven. Et donc oui, il est différent de Ten. Ten n’a pas perdu contre des salières géantes lui.
D’ailleurs, on m’a vendu cet épisode comme la preuve que Eleven n’était pas un clone de Ten (Tyr pour ne pas la dénoncer). Et je suis désolé, mais je n’aurais pas vu grande différence si on placait Ten à la place de Eleven et Rose à la place de Amy. Si, réflexion faite, Rose aurait été meilleure. Les épisodes défilent et je suis de plus en plus incapable de dire si j’aime ou non Amy. Elle a de gros cotés boulets (immature on va dire) et Karen Gillan abuse un poil des exégérations faciales. Mais pour l’instant, ça va encore. Je crois que le mystère l’entourant aide un poil. Même si ce mystère est aussi passionant qu’un mystère annuel de Desperate Housewives pour l’instant. Il faut dire que les ridicules apparitions de la faille n’aident pas à crédibiliser le tout. Le fait que le docteur s’en tape sur le moment qu’elle ne se souvienne pas des évènements de la fin de saisons 2 et 4 n’aide pas non plus. Pourquoi le docteur attend la fin de l’épisode pour creuser un minimum cela ?
C’est d’ailleurs le gros problème de cet épisode. Sa structure et son rythme ne m’ont pas emballé. On aurait dit un épisode de Smallville avec sa fin à la 32eme minute. De même qu’ils y avait bien mieux à faire avec les Daleks en pleine seconde guerre mondiale, eux qui ont été créé pour représenter la menace nazi à l’origine. Du coup, les 9 dernières minutes semblent interminables. J’attendais le rebondissement qui n’est jamais venu. La moitié de ce temps aurait pu être utilisé pour éviter l’élipse mal venue de l’adapatation des avions pour en faire des vaisseaux spatiaux propulsés en plein Star Trek …
Sinon, il parait que la reconstitution d’époque était super bien faite. Possible, je ne connais pas cette époque, je n’étais pas encore né. C’est juste que les limites budgétaires se voyaient quand même. Les décors étaient très peu nombreux et faisaient bien carton pate, surtout en comparaison du premier épisode de cette nouvelle génération Who qui se déroulait durant le blitz ou encore celui de Torchwood aussi durant la même période.
Bref, 6/10

Je voudrais bien aimé ce nouveau doctor Who. Vraiment. Mais pour le moment, comme pour l’épisode précédent, il y a simplement le capital sympathie mais pas l’épisode pour soutenir cela. C’est encore trop brouillon, trop imparfait, trop « transition ».
La team Dalek !
Regardez comme ça s’adapte super bien en changeant quelques rocket par Dalek et cpaturer pikachu par exterminer le docteur :
La team Dalek est là ! On vous nargue, on vous ennuie, on ne vous laisse pas de répit, on vous suit partout ! on veut exterminer le docteur !
Le pire, c’est que plus ils apparaissent, plus les daleks ont un coté loser sympa à la team rocket, ce qui n’estp as flatteur pour eux je crois. Ils sont censés être la pire menace de l’univers quand même (les daleks hein, pas la team rocket)
Et hop, le générique de la saison 12 de Pokemon

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines