Magazine Société

Maroc : solidarite de l'asdhom avec les anciens prisonniers politiques

Publié le 20 avril 2010 par Tanjaawi

L’Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM, basée en France) suit avec beaucoup d’attention l’évolution du dossier que vous défendez auprès du CCDH. Vos revendications sont légitimes et elles ont été sacrées par les recommandations de l’ex-IER. Votre intégration sociale et le règlement de vos situations administratives ne doivent souffrir d’aucun retard et ne doivent faire l’objet d’aucun enjeu politique.

L’ASDHOM s’indigne du traitement et de la lenteur que vous subissez de la part du CCDH. Ce conseil est censé traduire en pratique toutes les recommandations de l’IER qui a reconnu vos droits. Or il n’en est rien. Son approche de la question de la réhabilitation laisse à désirer. Nous ne la partageons pas du tout. Nous considérons qu’elle est bancale et ne va pas au fond des choses. Les victimes des années de plomb continuent à souffrir de leurs séquelles et les prises en charge tardent à venir. Ceci va à l’encontre du discours ambiant qui tente de nous faire croire qu’une page est tournée et que la Maroc est désormais mis sur la voie de l’édification d’un Etat de droit. La réalité est malheureusement toute autre.

L’ASDHOM se joint à toutes les forces démocratiques et aux organisations de défense des droits de l’Homme au Maroc pour vous exprimer son soutien et sa solidarité indéfectibles. Elle demande au CCDH de prendre ses responsabilités et de satisfaire vos doléances légitimes.

L’ASDHOM salue votre rassemblement et vous transmet ses amitiés.

Paris, le lundi 19 avril 2010

Pour le bureau exécutif

Le secrétaire général

Ayad Ahram

Djamal Benmerad
Journaliste, écrivain
Bruxelles
Portable: 00 32 (0) 471 30 11 01

http://barricades.over-blog.com/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tanjaawi 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine