Magazine Football

La classe Internazionale

Publié le 20 avril 2010 par Foothese

La classe InternazionaleTrès grand pas réalisé par l’Inter dans la course à la finale ce soir après sa victoire, méritée, contre le grand Barca (3-1). On se demandait avant le match comment les catalans pouvaient simplement être mis en danger. On a vu et dans les grandes largeurs. Discipline, talent et réussite ont permis à Mourinho de coller la 1ère défaite en LDC par plus d’un but d’écart du Barca depuis 2005 et une victoire du Chelsea de…Mourinho (2-4).

A chaque fois que l’Inter gagne, on commence par chanter les louanges de son entraîneur. Parlons d’abord des joueurs qui ont une rigueur assez incroyable. Combien de courses défensives pour Eto’o qui n’a jamais autant défendu de sa vie? Combien de pressing pour Motta et Sneijder pour gêner la construction? Combien de duels remportés par Capitaine Javier?

L’Inter a fait ce qu’il fait de mieux à partir de l’égalisation de Sneijder : défendre et jouer les coups à fond. 5 tirs cadrés, 3 buts. Tout est dit. Et pourtant en ouvrant la marque au bout d’un premier quart d’heure parfaitement négocié, Barcelone avait déjà fait le plus dur. Centre de Maxwell gentiment laissé libre par Cambiasso qui en a eu marre de lui courir après et but de Pedro, le seul moment où on verra le petit ailier qui doit faire plus pour justifier de laisser Henry sur la touche.

Le Barca sans boussole

Les milanais, comme après l’égalisation de Chelsea il y a un mois ici même, ont tout de suite cherché à refaire leur retard. Au bout d’une action pourtant lente et placée, Sneijder laissé seul par Alves venu bêtement compensé dans l’axe  marque. Comment sur ce type d’action la défense blaugrana peut se retrouver en infériorité numérique? D’ailleurs deux minuts plus tôt Milito avait raté de peu le cadre et le but malgré sa solitude sur le côté droit souvent déserté par un Alves qui n’a pas soutenu la comparaison avec son concurrent brésilien Maicon.

Un Maicon contre-attaquant de tous les instants et même buteur à la reprise. 47ème minute, l’Inter fait une action à la barcelonaise et décale Milito qui attend le parfait moment pour glisser au latéral droit intériste plus rapide pour rentrer dans les 6 mètres que Keita. Ca fait 2-1 et on se dit que si Barcelone repart avec ce score, c’est déjà bien.

Milito, le Prince de la ville

Pep Guardiola ne reconnaît pas l’emprise classique de son équipe. Messi touche peu de ballons et fait face à un mur qu’il ne franchira jamais, Zlatan est isolé et pas assez disponible. Xavi se démène au milieu mais reste peu productif et semble tourner en rond sans trouver la moindre brèche. Déstabilisés, parfois perdus, les catalans encaissent un nouveau but à l’heure de jeu, l’oeuvre de Milito, pas hors jeu sur un joli centre d’Eto’o vers une tête ratée de Sneijder qui se transforme en passe décisive pour l’argentin. Un argentin énorme ce soir et qui va forcément pousser Diego Maradona a réfléchir à le titulariser pour débuter la coupe du monde. Un but et deux passes décisives pour le Prince de San Siro ce soir.

Alors oui, Barcelone a voyagé en bus, oui, l’arbitre a sans doute oublié de siffler un pénalty sur Alves en fin de match suite à un tacle débile de Sneidjer mais l’Inter a réalisé une performance rare : faire déjouer le Barca et installer le doute chez les magiciens espagnols.

L’Inter a plus que le cul bordé de nouilles depuis sa qualification à Stamford Bridge : ils ont joué le CSKA, l’équipe la plus faible, reçu le Barca fatigué par un voyage en bus, Julio César a été impérial ce soir et les petites fautes qu’ils font dans la surface ne sont jamais assez grosses pour être sanctionnées d’un pénatly. Ca sent bon pour la 3ème finale en LDC pour José mais attention, l’Inter a fait son meilleur match de l’année. Les italiens ne peuvent pas faire mieux. Les catalans, eux, ne pourront pas faire pire.

Lech Makaay


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines