Magazine Finances

e-Commerce : l’UE révise les règles de la distribution sélective

Publié le 20 avril 2010 par Ptimek

Du rififi sur le commerce en ligne ce mardi avec l’adoption par la Commission Européenne sur les nouvelles règles régissant la concurrence.

Les nouvelles règles entreront en vigueur en juin prochain pour les 12 prochaines années.

Si l’esprit de la loi persiste : une entreprise est libre d’opter pour le mode de distribution de son choix, c’est surtout la question de la distribution sélective sur Internet qui est abordée.

A force de procès à répétition et lobbying, le secteur du Luxe a définitivement eu gain de cause dans sa volonté de pouvoir choisir ses distributeurs, même sur la toile.
Tout est mis en œuvre pour que les fabricants puissent choisir selon leur nécessité les partenaires de leur choix. La maîtrise de l’image et de qualité est ici parfaitement remplie.
Dans l’autre camps, celui des eBay, Amazon, ou PriceMinister, on grince des dents face à la possibilité de se voir imposé des showroom « en dur » pour pouvoir prétendre à vendre des produits de Luxe.

Si certains y voient un pas en avant pour les consommateurs (qualité, prestation, service ..maintenus) d’autres y voit un quasi monopole des groupes de Luxe qui pourront dicter leur loi aux distributeurs et préserver l’idée de rareté qui prévaut dans ce secteur.

Ce cadre juridique permettra à l’industrie du luxe de continuer à répondre aux attentes des consommateurs, d’encourager le développement de l’économie digitale et de soutenir la croissance de notre industrie qui est fondée sur les valeurs de culture et d’innovation et représente plus de 800.000 emplois en Europe. Pierre Godé, vice-président de LVMH

Les distributeurs ont, par ailleurs, obtenu de la Commission Européenne une liberté plus grande pour notamment pouvoir vendre sans distinction de territoire ni de limitation de volumes.

Avec l’évolution de mode de consommation sur Internet, la Commission Européenne se devait de réagir et de réviser des règles de commerce devenues obsolètes. Même si l’on pouvait attendre un peu plus de ces nouvelles règles, c’est déjà un premier pas dans la bonne direction.

e-Commerce : l’UE révise les règles de la distribution sélective


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine