Magazine

Le château des Rois-Ducs à Sauveterre

Publié le 20 avril 2010 par Mpbernet

20 avril 2010

Le château des Rois-Ducs à Sauveterre

ch_teau_roi_ducLa vallée que notre maison surplombe a toujours été, depuis la préhistoire, un terrain de passage, un repaire de bandits, et un domaine âprement disputé à la frontière de la France et des possessions du roi d'Angleterre, Duc de Guyenne. A chaque "verrou" de la Lémance, rivière aux eaux claires et toujours abondantes, un château fort, comme celui de notre village Cuzorn, et celui, superbe sur son éperon rocheux, de Sauveterre la Lémance.
Après avoir visité Bonaguil, un peu en retrait des routes "utiles" et dont on se demande ce qu'il "garde", nous avons montré le Château des Rois-Ducs à Hugo, toujours prompt à dégainer son épée imaginaire.
P1140439La forteresse en impose dès la route avec ses trois tours et son énorme donjon ourlé de machicoulis. Hors saison, on ne visite pas, mais l'ensemble des ruines de la basse-cour a été restauré avec beaucoup d'ardeur...et d'argent. Pas toujours de façon subtile, mas le lieu-dit, qui se nomme "La Ville" est à présent une fort élégante villégiature secondaire, où demeurent de temps en temps des britanniques...Juste retour de l'histoire.
P1140427Ce château fut en effet construit entre le dernier quart du 13° et le premier quart du 14° siècle par Guillaume  de Genève, pour Edouard 1° Plantagenet.

C'est un exemple typique de l'architecture castrale galloise, et on peut remarquer de superbes archères cruciformes et en "bêche" (une nouveauté en France à cette époque). Le château fut donné à la famille de Durfort en 1348, pris et repris alternativement par Français et Anglais, enfin assiégé par les troupes de Charles VII en 1432.
On le retrouve vendu comme bien national en 1792, servant de carrière au 19° siècle...Tout de même inscrit à l'inventaire des MH en 1926. Jean Mermoz le survole en 1936 et tombe amoureux de sa ruine, l'achète....avant de disparaitre. Enfin classé aux Monuments Historiques en 2003, il fait l'objet d'une restauration très sérieuse par son propriétaire privé actuel.
La promenade est superbe, d'un calme absolu. L'éperon rocheux du castrum est limité par le magnifique donjon (15m de diamètre) d'un côté, la petite chapelle Saint Joseph de l'autre. Entre les deux, les logis autrefois écroulés ont été rebâtis et ravalés. On admire les fenêtres à meneaux, les terrasses, les toits romantiques à souhait....Seul bémol : la construction d'une piscine intérieure, dont on aperçoit les murs intérieurs décorés à fresque de motifs romanisants...
Vite, quelques vues en diaporama ......


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog