Magazine

Monsieur Plus

Publié le 22 avril 2010 par Despasperdus

Cela fait un bail que Nicolas S. n'a pas fait l'objet d'un billet en ces lieux, sans doute parce qu'on ne peut l'accuser, lui et sa bande, de tous les maux de la société.

Malgré toutes les attributions présidentielles, forts importantes sous la Cinquième République, Nicolas S. n'est ni plus ni moins qu'une marionnette du Medef qui applique sans état d'âme les directives de l'Union européenne...

sarkozy.presentateur.jpg

C'est en lisant un journal dit de référence, qui va prochainement gouter à son tour aux joies d'un libéralisme économique qu'il a toujours soutenu avec zèle, que l'envie est venue de reparler de Nicolas S.

Un certain Monsieur Lambert, ami de Nicolas S. du temps de la bombe humaine, refait surface en étant nommé préfet du Neuf-Trois... Comme quoi Le Monde est petit !

On lit ceci dans Le Monde :

"Retour aux fondamentaux. Mardi 20 avril, en Seine-Saint-Denis, à Tremblay-en-France, à Villepinte, puis à Bobigny, Nicolas Sarkozy, comme il l'avait annoncé, a remis ses habits de ministre de l'intérieur, flanqué du titulaire du poste."

Il y a quelque chose de pathétique en Nicolas S...

Toujours à jouer des épaules, à se rehausser sur les talonnettes, à montrer les dents et à courir avec un tee-shirt des flics de New York...

Toujours dans la démonstration le Nicolas S...

Toujours dans la surenchère...

La sécurité, c'est son dada : toujours plus de répression, de mesures spectaculaires, sauf que ça fait au moins 8 ans que ça dure...

La recette politico-médiatique, même bien réchauffée au 20 heures par les meilleurs spécialistes du genre, personne n'y goute avec enthousiasme, d'autant que les effectifs de police passent eux-aussi à la moulinette de la RGPP comme à l'hôpital, l'éducation nationale, la SNCF...

Nicolas S. est tellement inutile dans ses fonctions de Président de la République qu'il redevient ministre de l'intérieur, le lendemain celui de l'économie, le surlendemain ministre des armées ou des remises des médailles ou des CD de Carlita, et puis le week-end, c'est l'amant et le genre idéal, heureux dans son couple modèle... Et, le lundi, il endosse les habits de patron de France télévision et de Radiofrance !

Les agitations, les apparitions diverses et multiples, les déclarations de Nicolas S. constituent les preuves de son impuissance à améliorer notre quotidien et notre avenir.

Plus Nicolas S s'agite, moins il contribue au bien-être de la collectivité nationale.

Nicolas S. apporte systématiquement moins de sécurité, de pouvoir d'achat, d'emplois; de droits sociaux.

Nicolas S. détruit une certaine idée de l'égalité, notamment l'accès à certains services de qualité vitaux ou indispensables aux citoyens.

Nicolas S est une sorte de Monsieur Plus de la négativité en action.

videosurveillance1.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’année numérique

    L’année numérique

    Depuis 2009, voici l'exercice de recul sur l'année numérique écoulée avec projection sur l'année qui commence. Cette année 2020 a accéléré la transformation... Lire la suite

    Par  Davidfayon
    HIGH TECH, INTERNET, WEB2.0
  • Cake au café et aux dattes

    Cake café dattes

    Une recette qui réchauffe ( recette de notre amie Diane, Québécoise gourmande )ce cake vient à point nommé pour le dessert du soir, en regardant tomber la... Lire la suite

    Par  Annickb
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Despasperdus 4931 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte