Magazine Sport

Un drôle d’oiseau…

Publié le 22 avril 2010 par Vinz

liver1 » Un jour viendra où le couple d’oiseaux s’envolera et laissera la ville à la destruction et la désolation… ».

Ce n’est peut-être qu’une légende, peut-être pas.

Ces deux oiseaux, perchés chacun sur une tour du Royal Liver Building, sont l’emblème de la ville de Liverpool et du LFC.

LiverBuildingLiverpool_

Le mâle, le regard pointé sur l’horizon, veille sur les marins partis en mer d’Irlande et attend leur retour. La femelle, elle, protège les femmes et les enfants de Liverpool et s’assure que les Pubs soient ouverts pour le retour des hommes.

La trace la plus ancienne de la représentation de la ville par un oiseau date de 1350, sur un sceau conservé au British Museum.

En 1668, le Comte de Derby offrit à la ville une masse gravée d’un oiseau étrange, ressemblant à un cormoran. Dès lors, cet oiseau fut surnommé le LiverBird.

En 1797, après concertation,  le College of Arms (office des armoiries)  en fait l’emblème officiel de la ville.

A la fin des années 1890, les membres du  Royal Liver Friendly society, groupement de travailleurs originaires de liverpool qui se battaient pour les droits à l’inhumation décente des travailleurs pauvres ainsi que l’obtention d’une assurance sociale, décident la construction d’un bâtiment pour abriter leur siège social, le Royal Liver Building. Cet édifice, composé de 2 tours ornées d’un Liverbird ouvrira ses portes en 1911.

Deux autres Liverbirds apparaissent alors sur de nouvelles constructions, un sur le Mersey Chambers Office building et un autre  sur la halle du marché St-John (détruit en 1964).

Cet oiseau ne ressemble à aucun autre. Certains y voient un cormoran, d’autres un aigle, d’autres encore un griffon.

Tout cela est en fait assez flou. L’oiseau gravé sur le sceau médiéval est générique mais contient des références au Roi Jean,  donc à Saint-Jean, souvent représenté accompagné d’un aigle.  Il tient dans son bec une branche de genêt.

liver-building-474

Au 17e siècle, l’Histoire oublie ces  origines et y voit un cormoran. Un manuel sur l’héraldique de la fin du siècle fait référence, à propos de l’oiseau sur la masse du comte de Derby, à un « Lefler », vieux mot néerlandais signifiant Spatule, oiseau rare au nord de l’Angleterre.

Le college of Arms décide alors que l’oiseau est un cormoran et qu’il tient en son bec, non pas un brin de genêt, mais une algue côtière (appelée Laver en anglais).

armes de la ville de Liverpool

armes de la ville de Liverpool

Liver, Lefler, Laver…aigle ou cormoran…le Liverbird est unique. Un cormoran au bec court comme un oiseau de proie.

Une autre légende veut que l’un des oiseaux regarde la mer, pour la prospérité,  et l’autre la ville , pour veiller sur le Liverpool FC.

Liverbird figurant sur le blason du LFC.

Liverbird figurant sur le blason du LFC.

With a Liverbird upon my chest


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine