Magazine Football

Le Grand Journal du foot

Publié le 23 avril 2010 par Foothese

 Le Grand Journal du foot

Le Grand Journal de Canal+ cartonne. Les politiques aiment y venir, les stars du cinéma y faire un sourire, les rois de la pop y chanter ou y rire. Foothese vous propose son Grand Journal du football avec un casting détonnant. Denisot devrait passer la main d’ici un ou deux ans, voici quelques idées pour renouveller le casting gagnant d’un programme devenu culte.

Michel Denisot, le boss. Passé par une grosse traversée du désert, il est revenu sur la pointe des pieds mais dirige aujourd’hui le plus grand talk de France. On a donc choisi un joueur lui aussi passé par le néant (chômage, Nîmes) avant de devenir le King : Eric Cantona.

Arianne Massenet, l’éternelle remplacante. Fidèle de son capitaine de route, elle rêve secrètement de prendre la place de chef mais n’est pas au même niveau. Comme Olé Gunnar Solsjkaer n’a jamais été au niveau de Cole et York. Super-sub, c’est elle.

Jean-Michel Apathie, le basque. Il saute à la george de ses adversaires et tacle à tout va. N’hésite pas à monter (au créneau) comme son illustre copain du Pays Basque, Bixente Lizarazu.

Mouloud Achour trop pris par le cinéma et par Hollywood ne pouvant plus assurer sa mission nous proposons un mix de Mouloud. La barbe de Paul Breitner et le ventre d’André-Pierre Gignac.

Tania, la fille branché qui mixe partout dans le monde et fait les tendances musicales. Joue parfois au Café Zaman, on a donc pris Franck Ribéry pour lui succéder.

Yann Barthes, c’est le chirurgien de l’image nouvelle génération. Le Thierry Métral des années 2000. Véritable oeil du tigre, il voit tout, passe par des trous de souris, appuie toujours là où ça fait mal. C’est Xavi.

Pauline Lefebvre, la bonasse qui fait fait des flops quasiment chaque soir quittera l’émission au mois de juin. Nous proposons un profil similaire pour lui succéder : très à son avantage physiquement mais beaucoup de déchets : Yohan Gourcuff

Ali Baddou, l’intellectuel. Nous ne l’insulterons pas en le comparant à Jean-Alain Boumsong titulaire d’un DEUG de matchs mais à l’attaquant allemand Oliver Bierhoff également professeur d’université à ses heures perdues.

Elise Chassaing, la plus belle mais aussi la plus inutile. Ne parle quasiment jamais à l’antenne et ne montre que son joli sourire. Comme Adil Rami en équipe de France : beau mais sans intérêt

Omar et Fred, le duo qui fait rire la France entière. Pas mieux que le duo de comiques brésiliens arrivé au PSG en 2008, Everton et Souza puis repartit dans l’anonymat.

Philippe Gildas


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines