Magazine High tech

Découverte du Musée du Jeu Vidéo

Publié le 23 avril 2010 par Gameinvaders

Vendredi 16 avril, Game Invaders a pu se rendre au Musée du Jeu Vidéo afin de découvrir ce lieu historique. Pourquoi historique me direz vous ? Et bien simplement parce que c’est le premier dédié aux jeux vidéos en France. Plus de quarante ans de rétrospective y sont exposés, pour le plaisir des yeux et le plaisir du jeu. Compte rendu.

Découverte du Musée du Jeu Vidéo

1972, année de naissance du jeu vidéo.

Arrivé sur le toit de la Grande Arche de la Défense, une statue grandeur nature de Sam Fisher nous accueillait, donnant immédiatement le ton de la visite du musée. Puis, après être passé brièvement par le musée de l’Informatique, nous sommes arrivés dans le fameux musée du jeu vidéo. C’est avec grand plaisir que nous avons pu parcourir les 300 m² (provisoires) consacrés à notre passion. Plusieurs vitrines exposaient les différentes consoles, de l’Odyssey de Magnavox à la DSi XL de Nintendo. Des fiches techniques ainsi que des écrans interactifs donnaient également des informations sur la console que l’on avait en face de soi, histoire d’en savoir plus et de déballer sa culture lors d’un repas de famille par exemple. Mention spéciale pour l’environnement crée autour de l’Odyssey puisque l’on se serait vraiment cru de retour dans les années 70 (la console étant sortie en 72). Télé rétro, fauteuil design, papier peint d’époque, … tout était présent afin de nous faire retomber dans la nostalgie. C’est un plaisir de voir des pièces si anciennes, maintenant devenues presque introuvables du fait de leur ancienneté et du prix qu’elles valent maintenant.

Découverte du Musée du Jeu Vidéo

Les Game and Watch, magnifique.

Toutes les consoles étaient présentes, mêmes les premières consoles portables. J’ai particulièrement apprécié la collection des Game and Watch (mini jeux virtuels portables), ils étaient tous présents. Les consoles étaient classés par ordre chronologiques, et on se rend vraiment compte de l’avancée technologique des constructeurs qui créent des machines de plus en plus petites, tout en étant de plus en plus puissantes. Une véritable réussite ! Plusieurs accessoires étaient également disposés autour des consoles, comme par exemple la manette de Gamecube qui fait également clavier, idéal pour jouer en ligne. Certaines consoles étaient issues d’une édition limitée ou disposaient d’un coloris spécifique, comme la célèbre Playstation 2 Pink. Il est bon de noter que nous avons pu jouer à certains jeux tel que Pacman ou Pong, avec la jouabilité de l’époque s’il vous plait. Pas facile de jouer à Pong avec des molettes pourvue d’une grande sensibilité en guise de manette. On se doute que certaines personnes vont passer des heures sur Pacman afin d’obtenir le High Score pendant un moment. Du coté technologique, il y avait aussi une table graphique, sur laquelle on pouvait voir des vidéos, images, etc … C’est un ordinateur sans souris. Vous devez vous même déplacer au centre de l’écran les fichiers que vous voulez visionnez grâce à vos doigts. Honnetement, ce n’est pas facile à prendre en main. Un diffuseur holographique était également présent, histoire de montrer que la technologie a vraiment fait des progrès depuis quarante ans.

Découverte du Musée du Jeu Vidéo

Jeng, oui mais Jenga avec Mario et DK

Après s’en être mis plein la vue avec les différentes consoles, un peu de culture s’impose. Le musée ne se contente pas d’exposer en vrac les consoles, mais propose un véritable descriptif pour chaque machine, et pour chaque grand nom du jeu vidéo. En effet, un pan de mur était consacré aux précurseurs et aux grands game designers. Ralph Baer, Shigeru Miyamoto, Hideo Kojima ou encore David Cage n’auront donc plus aucun secret pour vous. Libre à vous ensuite de vouer un culte à l’un de ces génies. La dernière partie du musée n’est pas a négligé, elle relate tout les produits dérivés de certains jeux. On découvrira avec plaisir le Jenga aux couleurs des premiers Donkey Kong, les bonbons étoiles issus de Mario, ou encore l’étagère Pacman. C’est grâce à tout ces produits dérivés que l’on se rend compte qu’il y a une véritable industrie du jeu vidéo.

Le Musée du Jeu Vidéo fonctionne bien, puisque 600 visiteurs se sont présentés lors du jour de lancement (le 14 avril), et 1500 curieux sont venus lors du premier week end. C’est donc un excellent départ, et l’on espère que cela va se poursuivre.

Quoiqu’il en soit, on ne peut que saluer l’initiative de créer un véritable musée du jeu vidéo permanent, et qui permettra de vous (re)plonger dans la game culture. Certaines pièces valent vraiment le coup d’œil, et pour 10 euros, vous passerez un excellent moment. Quelque chose me dit que le jeu vidéo sera encore présent dans les esprits pendant de longues décennies.

Pour finir quelques photos prise sur place:

Découverte du Musée du Jeu Vidéo
Découverte du Musée du Jeu Vidéo
Découverte du Musée du Jeu Vidéo
Découverte du Musée du Jeu Vidéo

Découverte du Musée du Jeu Vidéo
Découverte du Musée du Jeu Vidéo
Découverte du Musée du Jeu Vidéo
Découverte du Musée du Jeu Vidéo



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gameinvaders 3370 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte