Magazine Autres sports

Déjà la fin pour JaMarcus Russell?

Publié le 26 avril 2010 par Sixverges
Déjà la fin pour JaMarcus Russell?Avec l'arrivée de Jason Campbell à Oakland, le moment pourrait être venu de tirer la plogue sur l'expérience JaMarcus Russell.
Après trois saisons avec les Raiders, le grassouillet JaMarcus a pas mal gaspillé toutes ses chances. Son manque d'ardeur au travail est désormais légendaire, tout comme ses problèmes de poids. Après avoir été choisi tout premier au repêchage 2007, le jeune homme s'est carrément assis sur son contrat-recrue de 68 M$ avec 31.5 M$ garantis, ne mettant jamais l'effort requis pour devenir un quart-arrière convenable dans la NFL. Après avoir pris part à seulement quatre matches à sa saison recrue, Russell a connu une deuxième saison somme toute convenable avec 2423 v, 13 touchés, 8 interceptions et un rating de 77.1 en 15 matches. Sa moyenne famélique de 6.6 v/passe démontrait clairement que les Raiders limitaient radicalement son playbook mais le #2 démontrait tout de même une certaine promesse. C'est l'an dernier que Russell a vraiment commencé à ratisser les bas-fonds de la pochitude. En 12 matches, il n'a accumulé que 1287 verges, lançant trois passes de touché pour 11 interceptions. En plus, sa moyenne de v/passe baissait encore plus, jusqu'à un loufoque 5.2. Son rating de 50 est aussi particulièrement mauvais.
Une anecdote non-confirmée faisant foi du manque d'éthique de travail de Russell flotte présentement: les Raiders lui auraient donné un DVD de jeux à étudier chez lui. Le lendemain, un coach lui aurait demandé ce qu'il a pensée du DVD, Jammy Jam aurait dit que c'était super, plein de bonnes idées. Il était tombé dans le piège: le DVD était vierge...
En 2009, les Raiders ont eu un soubresaut de compétence aussitôt que Russell a été remplacé par Bruce Gradkowski. Ce dernier n'est certes pas Joe Montana mais il comprend ce qui se passe sur le terrain et inspire un tant soit peu confiance à ses coéquipiers. Russell aurait assurément eu à défendre son poste contre l'ami Bruce au camp 2010 mais l'arrivée de Jason Campbell vient sérieusement brouiller les cartes. L'ancien des Skins gagnera plus de 3 M$ la saison prochaine et il est clair qu'il ne s'amène pas à Oakland pour tenir le clipboard. Les Raiders disposent d'une fenêtre pour libérer JaMarcus en économisant un beau 6.45 M$. C'est clair qu'ils ont englouti une fortune pour tenter de le développer mais en le libérant ils enverraient un message clair aux joueurs et aux partisans: nous avons tourné la page, un ère nouvelle débute. En ajoutant, le bon repêchage que l'équipe vient de réussir, ça pourrait permettre à l'organisation d'espérer des jours meilleurs.
En terminant, il faut rappeler que malgré leur incompétence généralisée, les Raiders n'étaient pas les seuls à croire que Russell deviendrait un bon joueur. Cette citation du draftnik émérite Mike Mayock en dit long: "JaMarcus Russell's ceiling is as high as any quarterback I have seen coming out of college since John Elway." C'est clair qu'on parle de «ceiling» (potentiel maximum) mais une comparaison à Elway...
Recherche additionnelle par Mak

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines