Magazine High tech

Facebook mérite-t-il encore votre confiance ?

Publié le 26 avril 2010 par Dgabs

Facebook mérite-t-il encore votre confiance ?Votre compte Facebook est-il l’objet de transactions à l’autre bout de la planète ? Selon une information de Verisign, près d’1,5 million de comptes (et toutes les informations personnelles qui s’y rapportent) sont entre les mains d’un hacker russe, prêt à revendre les e-mails correspondants au plus offrant . Près d’un compte sur 250 du plus célèbre réseau social sont concernés.

Ironie du sort, cette information sort quelques jours seulement après l’annonce, par Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, de l’arrivée prochaine d’Open Graph, un offensif plan de développement du réseau social dévoilé le 21 avril à San Francisco. Ce service projette d’étendre au web entier les préférences des internautes affichées jusqu’à présent uniquement sur Facebook. Très concrètement, si vous êtes connectés au réseau social, en visitant le site d’Ikea ou d’Amazon, vous saurez qui, de vos amis sur Facebook s’y sont récemment rendus sur le site, quels produits/articles ont retenu leur attention, et quels commentaires ils y ont laissé. Si cela peut rendre service à l’occasion (une suggestion d’un proche peut aider à prendre la bonne décision d’achat), le service est particulièrement intrusif. Vos amis sur Facebook qui avaient déjà accès à un compte-rendu de votre activité sur le site (les groupes auxquels vous appartenez, votre humeur du moment, les messages que vous laissez pour l’anniversaire d’un proche…), auront désormais un compte-rendu particulièrement détaillé de votre activité en dehors du site. « Une OPA amicale sur le web » s’inquiètent certains.

Besoin de cash

Facebook n’a malheureusement pas le choix. Le site gratuit qui compte quelque 1.200 employés, doit supporter des charges de plus en plus élevées (notamment les coûts de stockage des données de ses 400 millions d’utilisateurs), et est sans cesse à la recherche de nouvelles sources de revenus. Certes, Microsoft, le milliardaire hong-kongais Li Ka Shing, ou encore Bono , y ont chacun injecté plusieurs dizaines de millions d’euros. Mais, le site qui, pour l’instant, n’est pas entré en Bourse, a encore besoin de cash.

Ainsi semble être la quadrature du cercle de Facebook, qui, durant une semaine de la mi-mars, a été le site le plus visité aux États-Unis, devant Google. Obligé d’en connaître encore et toujours plus sur ses utilisateurs, ce qui lui permet de vendre plus cher leurs profils aux annonceurs, mais attirant d’autant plus les pirates, qui revendent une fortune les e-mails d’utilisateurs de mieux en mieux identifiés. Après avoir été montré du doigt pour être trop intrusif, voici Facebook qui apparaît vulnérable… Deux points à corriger d’urgence, si Facebook ne veut pas perdre la confiance de ses utilisateurs.

[Source]

____________________________
[Bons Plans] Acheter de la high tech à très très bas prix (iPhone 3GS pour 43,09€; PlayStation 3 pour 7,92€…)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dgabs 436 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines