Magazine Société

Paris dernière, Shanghai première

Publié le 26 avril 2010 par Hfranchineau
Paris dernière, Shanghai premièreDepuis quasiment six mois, je pense : exposition universelle de Shanghai, en mode "monomanique".
Mais quel bon prétexte de retourner en Chine faire du reportage?
Alors demain, je pars à Shanghai pour deux mois, tenir un blog avec Slate.fr, et hébergé par Orange, sur l'actualité de l'expo: la plus grande expo universelle jamais organisée, ça ressemble à quoi dans une dictature? Comment le régime chinois va réussir à  contrôler cette foule immense (100 millions de visiteurs attendus), lui qui panique dès qu'il y a un rassemblement de plus de 5 personnes autour d'une table et d'un jeu de mah-jong? A quoi ressembleront les pavillons? Et ça coûte combien tout ça ma ptite dame?
Je mettrais bientôt en ligne l'adresse du blog, suivi d'un deuxième en mode "off": tout ce que je ne pourrais pas mettre pour raisons techniques (le blog d'Orange n'est pas très web 2.0) ou éditoriale, les portfolios, les autres photos, les bruits de couloir...
La procédure pour demander l'accréditation média fut longue et fastidieuse: c'est certes la première fois pour moi, mais j'ai parlé à une amie journaliste chinoise qui vient à Shanghai aussi, elle m'a dit que c'était un peu le bazar. Et aussi, j'ai surpris aveu involontaire au téléphone: quand j'ai appelé pour savoir où en était ma demande pour être accrédité pour la cérémonie d'ouverture du 30 avril, la fille au téléphone, qui ne savait pas quoi répondre mais ne voulait surtout pas le dire de peur de perdre la face, a lancé en chinois à son collègue: "mais qu'est ce que je lui dit? J'ai envie de pleurer!" Pas de chance, je parle chinois...
J'ai tout de même réussi à avoir un visa de journaliste...sans avoir encore de carte de presse, qui est normalement une condition sine qua none. Il faut plus de trois mois d'expérience professionnelle pour l'avoir, ce qui n'était pas (encore?) mon cas...Alors j'ai expliqué cela au guichetier et dûment marqué la même chose sur le formulaire. Mais je pense que le fait que mon passeport soit rempli au 9/10ème de visa pour la Chine, Hong Kong et Macao, et aussi que j'ai harcèlé au téléphone le contact que j'ai au service des visas a facilité les choses...
Quoiqu'il en soit, je retrouve normalement à partir du mercredi 28 le quartier que j'ai quitté quand je suis rentrée à Paris fin septembre 2007: Xujiahui. Xujiahui, c'est un quartier très animé, populaire mais moderne, avec ses electronic markets, ses clubs de gym, ses restos, son Watson's, son vendeur de boules de riz frites et fourrées à la purée de haricots rouges, son supermarché 联华超市, le seul Starbucks qui fait un bon chocolat chaud (2 euros seulement)...Xujiahui est situé au sud du quartier de l'ancienne concession française, et relativement près du quartier de l'exposition universelle.
Photo: Pudong

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hfranchineau 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine