Magazine Politique

On ne voit pas le temps passer

Publié le 26 avril 2010 par Jef06

 Déjà Mai qui pointe son nez, et Juillet-Août s’annoncent pour très bientôt. Et pourtant..! La reprise de septembre, c’était hier, ou avant-hier, les premiers froids et manteaux aussi, ainsi que la visite de ma fille à Noël…

Curieux, les mauvais évènements récents, les décès de proches sont presque oubliés, ou semblent loin, très lointains… On ne voit pas le temps passer, on ne voit pas le temps passé…

C’est la période où les produits amaigrissants féminins des pharmacies partent comme petits pains, dans la perspectives des premières plages et maillots de bains et où l’envie de recommencer à faire un peu d’exercice commence à me titiller…

Pourtant, en un an, l’actualité a été fournie: développement de la crise économique, 500 000 chômeurs de plus, le spectacle sarkozien omniprésent, la raclée des Régionales pour l’Ump, les poussières du volcan islandais, la côte présidentielle dans les tréfonds, une gauche requinquée, la confirmation d’Europe-Ecologie…

Le temps est une donnée objectivement mesurée, subjectivement vécue, avec ses accélérations et ses langueurs, ses temps forts et ceux qui sombrent tôt dans l’oubli…

“Faut-il pleurer faut-il en rire ?” J’en suis là de mes pensées en écoutant cette belle chanson de Jean Ferrat.

“Quand toute une vie se résume en millions de pas dérisoires”… ? C’est une opinion que je partage parfois. A d’autres, on se dit qu’à côté du dérisoire ordinaire, il y a, heureusement, de grands et beaux moments qui ralentissent ce temps qui passe, passe, passe… C’est aussi une des conclusions de cette superble chanson de G. Brassens:

A demain.

- ” Déchéance politique”. Le Monde.

- “Attentat de Karachi : la campagne d’Edouard Balladur dans le collimateur”. Le Monde. Voir aussi Rue 89 . Et qui était le second de cette campagne ?

- “Inégalités explosives”. Le Monde . Qu’en Angleterre ?

- “S’ils sont des serviteurs précieux de l’économie, les systèmes financiers font des piètres maîtres. Une grande partie de leur activité semble consister à transférer les revenus et la richesse de personnes qui lui sont extérieures à des gens qui en font partie, tout en accroissant la fragilité de l’économie dans son ensemble”. Le Monde.

- “Sarkozy, t’es foutu, les vieux sont dans la rue !”. Le Monde.

- Délocalisations. Marianne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jef06 Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines