Magazine Info Locale

Au feu ! Au feu ! Hélas les pompiers n'ont plus d'eau!...

Publié le 27 avril 2010 par Esquermoise
Le 31 octobre 1857, le tocsin sonne et toute la population est en émoi.
Vers 5h30, on sut que l'Etablissement de M.M Ducandon et Bertin, marchands de couleurs et de vernis, sur le territoire d'Esquermes, à l'endroit dit "des quatre ballots" était la proie des flammes.
L'ébullition d'une quantité de gomme dans un grand vase placé sur un fourneau mobile avait causé une explosion et communiqué le feu à des tonneaux et à des vernis , de sorte que l'incendie prit très vite une très grande proportion.
La perte fut évaluée à 8000 francs.
Les Compagnies de Sapeurs-Pompiers d'Esquermes et de Wazemmes étaient arrivées promptement sur le lieu de l'incendie, mais l'eau manquait.
Ils ont dû rester spectateurs et regarder brûler les bâtiments sans pouvoir arrêter l'élément terrible et destructeur.
On peut imaginer les regrets des pompiers, si courageux d'ordinaire, mais, devant l'impossibilité, il faut bien se résigner.
Extrait de la Gazette du Nord.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Esquermoise 113 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine