Magazine Internet

La fin des disquettes

Publié le 27 avril 2010 par Actualitesduweb

C’est une époque morte et révolue que celle des disquettes 3,5 pouces aux capacités de stockage limitées à 1 et quelques Mo. Sony sonne le glas de ce qui fût autrefois une innovation en terme de stockage et de sauvegarde de données.

Souvenez-vous, c’était il y a près de 30 ans, en 1981, Sony sortait pour la première fois la disquette 3,5 pouces. Elle pouvait stocker jusqu’à 1,4 Mo de données et se glissait dans une poche. Jusqu’à aujourd’hui, les ventes résistaient encore, notamment au Japon où le fabricant évaluait ses chiffres à près de 8,5 millions d’unités vendues en 2008.

Cette technologie s’est très vite faite dépasser par l’évolution rapide et constante des nouvelles technologies. Du cd au dvd gravable en passant par les clés usb aux capacités de stockage de plus en plus impressionnantes, nous sommes entrés dans une ère nouvelle où l’information circule en instantané d’un côté à l’autre de la planète, où les jeux vidéos sur ordinateur réunissent des millions de gamers en ligne, où par bluetooth nous pouvons télécharger les photos de notre mobile directement sur notre ordinateur, sans aucun câble de connexion, et les partager sur des réseaux sociaux universels d’un simple clic.

Sony était également le dernier fabriquant à produire et vendre des lecteurs de disquettes à l’international. Une activité qui s’est terminée en septembre dernier. C’est une page qui se tourne dans l’histoire de l’informatique et des médias. La sauvegarde de données évolue vers un avenir radieux et sans cesse en quête de nouvelles avancées high-tech.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actualitesduweb 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines