Magazine Beauté

10 conseils aux futurs coiffeurs !

Publié le 27 avril 2010 par Axelblog

Que l’on soit salarié, étudiant ou simplement passionné de coiffure, le rêve reste le même : avoir, un jour, son propre salon ! Mais avoir le projet de s’installer peut vite tourner au cauchemar si on ne prend pas en compte tout les paramètres, petit tour d’horizon des choses indispensables à savoir avant de vous installer…

  1. Avoir son propre salon de coiffure, le rêve !Avoir un projet bien défini : Veillez à bien réfléchir aux prix que vous souhaitez appliquer pour vos différents services, et ainsi déterminer la gamme sur laquelle vous désirez vous positionner. En résultera, alors, une surface moyenne, nécessaire à la pratique de votre activité.
  2. Analyser la zone d’implantation : Il est important, si vous démarrez une activité, de bien choisir l’endroit où vous vous situerez afin de faciliter l’accès du salon à vos clients. Vous pouvez, par exemple, consulter la mairie pour vous informer des projets municipaux en cours et ainsi faciliter votre choix.
  3. Saisir les opportunités : Saisissez les opportunités qui s’offrent à vous, notamment lors de votre implantation, profitez par exemple de l’ouverture d’un nouveau centre commercial ou de la restructuration d’un centre-ville pour choisir de vous y implanter, ces endroits sont de véritables bons plans pour un coiffeur ! Mais il faut s’y prendre à l’avance…
  4. Être à l’écoute : De la concurrence, des commerces alentours, du voisinage, etc. Passez plusieurs heures sur le terrain afin d’analyser et récupérer tous les éléments possibles sur la population, son identité et ses attentes. Déterminez-en votre positionnement.
  5. Examiner au local : Inspecter bien le local, est-il entretenu ? Quels sont les matériaux utilisés ? etc. Faîtes appel, pour plus de précisions, à un architecte. Si vous devez faire des travaux, prévoyez-en la durée et le coût !
  6. La reprise de salon : Est à privilégier ! En effet, de nombreux avantages s’offrent aux repreneurs, à commencer par le fait que les locaux, le fond de commerce et l’équipement sont souvent compris dans la vente, mais aussi parce que la clientèle habituée du salon peut, éventuellement, « rester » !
  7. Attention aux pièges : Ils sont nombreux, le plus important est de faire attention au bail ! Négociez-le bien et faîtes préciser les charges qui vous reviendront et celles qui reviendront au bailleur. N’acceptez surtout pas une renégociation en cas de cession de bail. Comme tous les contrats, lisez bien les clauses.
  8. Demander conseils : La Fédération Nationale de la Coiffure (FNC) peut vous aider sur le plan administratif et juridique. Faîtes-vous aider d’un juriste ou d’un notaire pour relire le bail avec vous. Vous pouvez également contacter les chambres des métiers et de l’artisanat.
  9. Respecter les normes : Veillez à respecter toutes les normes obligatoire pour un salon de coiffure, notamment en ce qui concerne l’accessibilité du salon aux personnes à mobilité réduite.
  10. Songer à la franchise : Certains groupes fournissent des salons « clés en main » à leurs clients ou disposent de réseaux d’agents immobiliers pour trouver un excellent local, ça peut être une piste…

Conseil Bonus : Faîtes des économies ! Surtout d’eau, car vous en serez un grand consommateur. Pour un investissement raisonnable, vous pouvez vous équiper d’économiseur d’eau à chaque bac (50% d’économie d’eau), de mitigeurs (environ 70% d’économie) qui permet d’ajuster la température de l’eau plus rapidement, ou de chasse d’eau à deux vitesses, etc.

Le travail fourni dans la préparation d’un projet aura forcement des répercutions sur les résultats engendrés par ce dernier, alors prenez votre temps et analysez chaque détail !

Axel.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Axelblog 2897 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte