Magazine Politique

Qq annonces

Publié le 27 avril 2010 par Egea

Deux petites annonces :

Un séminaire sur les expériences coloniales américaines au XIX° siècle le 28 avril

Un colloque sur l'actualisation du Livre Blanc le 4 mai O.Kempf

__1/ Séminaire « Nouvelle histoire bataille » __ département Histoire de l’IRSEM

EXPERIENCES COLONIALES ET GUERRES ASYMETRIQUES AMERICAINES AU XIXe SIECLE, NOUVELLES INTERPRETATIONS

Mercredi 28 avril 2010, de 14 h à 18 h École militaire, salle de réunion 136 de l’IRSEM (Attention : la langue de travail de cette séance sera l’anglais

2/ Actualisation du Livre Blanc

Mardi 4 mai 2010, (Amphi des Vallières, Ecole militaire – 1, Place Joffre 75700 Paris SP07)

Après le Livre blanc : penser la posture stratégique de la France

Dans la Crise des fondements, Lucien Poirier soulignait l’existence d’une question ontologique sous-jacente à la rédaction de tout Livre blanc sur la défense : qu’est-ce que la France en tant qu’acteur politico-stratégique ? Autrement dit, définir le nouvel environnement ainsi que les nouveaux enjeux de sécurité aboutit à définir une représentation de ce qu’est le rôle de la France dans l’actuel système international. Le modèle des années 60 utilisait la figure des trois cercles pour ordonner les divers intérêts qui déterminaient le projet politique français : le cercle métropolitain (ou l’espace sanctuarisé), le cercle européen et le cercle « reste du monde ». Le modèle définissait un spectre d’enjeux, de menaces et de conflits de moins en moins intenses en fonction de l’éloignement du sanctuaire. Ce modèle n’était plus opératoire à l’heure du second Livre blanc de 1994. Il tend à s’étioler encore plus en 2008. Les fonctions retenues sont aujourd’hui au nombre de cinq : connaissance et anticipation, prévention, dissuasion, protection et intervention, actualisables tous les 4 ans. Comment la posture stratégique de la France a-t-elle été élaborée ? Quels sont les premiers enseignements que l’on peut retirer eu égard aux événements auxquels la France fut confrontée depuis 2008 ? Quels sentiers peut-on proposer ?

Programme de la journée

  • 9h : Mot d’accueil Frédéric Charillon, directeur de L’IRSEM
  • 9h15-10h45 : Table ronde I
  • L’élaboration d’une posture stratégique : regards comparatifs sur les Livres blancs français
  • Modérateur : Marie-Christine Kessler, directrice de recherche émérite au CNRS
  • Laurence Badel, professeur des Universités en Histoire contemporaine, Université de Strasbourg, membre de l’IUF,
  • Eric de la Maisonneuve, Général (2S), président de la Société française de stratégie, Président de la Revue Agir
  • 11h-12h30 : Table ronde II
  • Prospective et posture stratégique
  • Modérateur : Jean Dufourcq, directeur d’étude à l’Irsem
  • Nicolas Tenzer, président de l’Initiative pour le développement de l’expertise française à l’international et en Europe (IDEFIE),
  • Louis Gautier, professeur associé à l’Université Jean Moulin Lyon 3, chercheur au CLESID (sous réserve)
  • 14h – 15h30 : Table ronde III
  • Des leçons apprises depuis 2008
  • Modérateur : Jean-Christophe Romer, directeur d’études à l’Irsem
  • Etienne de Durand, directeur du Centre d’études de sécurité, IFRI,
  • Colonel Michel Goya, directeur d’études à l’Irsem
  • 15h45-17h15 : Table ronde IV
  • De nouvelles perspectives pour la posture stratégique française
  • Modérateur : Frédéric Ramel, directeur scientifique de l’Irsem
  • Contre-amiral (2s) Jean Dufourcq, directeur d’études à l’Irsem, rédacteur en chef de la Revue défense nationale,
  • Colonel Benoît Durieux, commandant du deuxième régiment d’Infanterie de Nîmes
  • 17h15 : Conclusions Vice-amiral d'escadre Richard Laborde, directeur de l’EMS et de l’IHEDN

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Egea 3534 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines