Magazine Conso

Vinaigrette moutarde légère – Amora

Publié le 26 avril 2010 par Legouteurdesupermarche @Le_gouteur

Vinaigrette moutarde légère – Amora

Note globale: mention assez bien

Je n’achète jamais de vinaigrette pour deux raisons : c’est très simple à faire et je les préfère pas trop épaisses ce qui n’existe pas à ma connaissance en produit manufacturé. Le soleil faisant son retour ainsi que les pic-nique et je me suis dit qu’en bouteille ce serait plus simple à transporter, j’ai donc poussé ma curiosité et acheté exceptionnellement ma première vinaigrette, à la moutarde et légère pensant que cela se rapprocherait un peu de mes goûts

Présentation

La bouteille en plastique jaune laisse apparaître les grains de moutarde de la vinaigrette ce qui donne une pointe d’authenticité au produit. Je trouve que le diamètre du bec verseur est un peu trop large, mais c’est un détail.

Aspect: 3/5

Vinaigrette moutarde légère – Amora

La vinaigrette est très homogène, trop à mon goût, elle me fait penser à une mayonnaise un peu plus liquide. Heureusement il y a les grains de moutardes qui viennent perturber cet ennui.

Dégustation: 4/5

Le goût de la moutarde est bien relevé et efface cet arrière goût de sauce « mayonnaise » allégée. La vinaigrette est légèrement fruitée grâce au concentré de citron qui lui donne une note acidulée agréable.  Malheureusement je ne me fait pas à la texture de cette vinaigrette qui se dépose sur les feuilles des endives au lieu de leur glisser dessus. Je l’accompagne d’endives dont la fraîcheur se mêle bien avec la moutarde.

Rapport qualité-prix: 4/5

Si vous avez l’habitude d’acheter des vinaigrettes toute prête, celle-ci devrait vous convenir car elle est bien relevée, fraîche et légère…Seule la texture est à revoir malgré les graines de moutardes.  Sinon, continuez à les faire chez vous, ça prend 2 minutes chrono.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Legouteurdesupermarche 551 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine